Emile Louis
Emile Louis © ©PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/Alexandre MARCHI / ©PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/Alexandre MARCHI

Emile Louis est mort dans la nuit de samedi à dimanche à 79 ans. Le tueur en série avait été hospitalisé en urgence à Nancy. Son état de santé était jugé très inquiétant par son avocat. Ironie du sort, c'est lundi qu'il devait rencontrer un expert dans le cadre d'une demande de suspension de peine pour des raisons de santé.

Emile Louis a fait connaître l' Yonne partout en France à cause de l' affaire dite "des disparues de l'Yonne", la disparition de sept jeunes femmes, entre 1975 et 1979, des femmes handicapées mentales. Une affaire pour laquelle l'ancien chauffeur de bus, qui transportait ces femmes, a été condamné en 2004 a la prison a perpetuité par la cour d'assises de l' Yonne.

Les "disparues de l'Yonne", c'était sept jeunes filles pupilles de la Ddass et déficientes mentales légères qui avaient disparu dans la région d'Auxerre entre 1975 et 1979. Emile Louis était leur chauffeur de bus. Il avait été condamné la même année à Draguignan à une autre peine de 20 ans de réclusion, assortie d'une période de sûreté des deux tiers, pour viols avec actes de torture et de barbarie sur sa seconde épouse et viols sur sa belle-fille.

Un des avocats des familles de ses victimes, Didier Seban, a estimé qu'Emile Louis était mort sansavoir livré tous ses secrets :

Il sera resté silencieux à part une fois où il avouera ses crimes en pensant que c'était prescrit. Pour les familles, il y a une certaine forme de déception car elles espéraient que certains corps perdus seraient retrouvés ou que certaines affaires non élucidées le soient : on a retrouvé deux corps sur les sept meurtres qui lui étaient imputés. Il y a d'autres meurtres qui étaient tout à fait imputables à Emile Louis pour lesquels il n'a jamais été jugé.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.