En France, chaque école doit afficher la charte de la laïcité
En France, chaque école doit afficher la charte de la laïcité © Fotolia

En France, chaque école affiche la Charte de la laïcité. Pourtant, en Alsace et en Moselle, des heures d’enseignement religieux sont dispensées en cours élémentaire. Une pratique payée par le contribuable, et qui fait aujourd’hui débat.

Si l’enseignement religieux est toujours obligatoire en Alsace et en Moselle, avec des enseignants rémunérés par les deniers publics, une dizaine d'organisations laïques de ces régions lance aujourd'hui un appel pour demander à l'Etat d'appliquer partout les principes constitutionnels de liberté de conscience, de neutralité et d'égalité.

Actuellement, les élèves d'Alsace et de Moselle ont une heure d'enseignement religieux obligatoire par semaine : en cours élémentaire, cela représente un déficit de 180 heures de cours par rapport aux autres enfants.

Une seule solution s’offre aux parents qui le refuse : demander une dispense. Mais pour Claude Hollé, secrétaire général de Laïcité d'Accord, cela s'apparente à du fichage :

Quand les parents choisissent l’enseignement religieux, ils doivent faire un choix entre les trois cultes « reconnus » : catholique, protestant ou israelite. Le choix est ainsi inscrit dans un document officiel du rectorat

Balayer devant sa porte

Un principe contraire à la laïcité, que le gouvernement a mis en avant depuis les attentats. Mais qui est en contradiction avec ce qui se passe dans les écoles en Alsace et en Moselle.

Il faut d’abord balayer devant sa porte. On ne peut pas réclamer le principe de laicité quand il n’est pas appliqué sur une partie du territoire (Christian Moser, secrétaire régional UNSA-Education)

Les organisations demandent que l'enseignement religieux devienne optionnel et qu'il soit désormais dispensé en dehors des heures de l'Education nationale.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.