Faut-il rester en couple ? Le couple est-il l’avenir de l’amour ? Comment concilier épanouissement personnel et vie de couple ? Pourquoi est-il de plus en plus difficile de se réaliser à deux ? L’individualisme et la fusion peuvent-ils faire bon ménage ? Comment parvenir à un bon équilibre ?

Le couple est-il l'avenir de l'amour ?
Le couple est-il l'avenir de l'amour ? © Getty / Sophie Filippova

Dans l’émission Grand bien vous fasse, Ali Rebeihi et ses invités Fabienne Kraemer, psychanalyste et Gérard Neyrand, sociologue et ont fait le tour de la question. 

Jacques Lacan : 

L’amour, c’est donner quelque chose que l’on n'a pas à quelqu’un qui n’en veut pas

Pourquoi est-on en couple ? 

Historiquement pour faire des enfants. Mais on va vers une évolution du modèle de parents dans lequel on va dissocier le couple parental du couple amoureux : on va éduquer ensemble, et parallèlement on essaye de développer un couple d’amour. 

Libres… ensemble ?

Depuis les années 1970, le modèle fusionnel du couple a du plomb dans l’aile. On est passé au couple duo, plus ouvert, qui a des moments fusionnels (sexualité...), mais qui permet d’avoir une vie personnelle, d’avoir des activités et un réseau d’amis de son côté. 

Les couples sont en danger pas LE couple

On assiste à une montée paradoxale : le taux de séparation n’a jamais été aussi élevé, et en même temps on assiste à une grande valorisation du couple. Or c’est de plus en plus compliqué parce que l’union aujourd’hui doit valoriser l’individu. Et le conjoint est placé en position de l’aider à s’épanouir, dans un esprit de réciprocité. Donc le niveau d’attente n’a jamais été aussi élevé. 

L’individualisme est plutôt bonne nouvelle

Aujourd'hui arrive à l'âge de se mettre en couple une génération de trentenaires - bien dans ses baskets et cohérente dans ses égoïsmes - qui s'épanouit.

Mais…

Qui confond souvent l’amour et le sentiment amoureux. Le sentiment amoureux est une attraction presque chimique. Il s’épuise toujours, mais aujourd’hui, avec les applications, on s’attend à ce qu’il dure toujours.

L’amour c’est autre chose que le sentiment amoureux. On a l’impression que si ce n’est plus aussi fort, s’il y a moins de sentiment amoureux, que l’on est moins dans l’excitation que la relation est plus plan-plan ou routinière… alors il n’y a plus d’amour et on se sépare.

La la land, le film de Damien Chazelle comme illustration de la montée de l'individualisme dans le couple :

On découvre la vie souvent en même temps que la vie de couple

Souvent on découvre la vie en même temps que l’on découvre le couple et on accuse le couple de toutes les frustrations. Mais c’est la vie qui est pleine de frustrations ! Comme les jeunes adultes d’aujourd’hui, ont été des enfants très entourés, comblés au quotidien, qui ne se sont jamais ennuyés… ils sont moins habitués à la gestion de la frustration.  

Etre en couple est-ce bien néanmoins ? 

C’est l’école de notre humanité. C’est le moment où on fait une place au plus près de nous à un inconnu dans l’inter pénétrabilité de la sexualité. C’est le moment où on apprend à aimer l’étranger. La psychanalyste Fabienne Kraemer craint qu’une société sans couple, soit une société qui ne tienne pas, qui se déshumanise, et qui perde de son altérité. 

Mais c’est compliqué : 

Parce qu’on n’arrive pas à définir l’amour. C’est un « sentiment ressenti ». Et pour une même personne pas la même chose à différents moments de sa vie.

Témoignage de Joséphine, auditrice :

Nous étions amoureux. Espagnol, il a quitté son pays et son emploi pour me rejoindre. On a vécu ensemble. Mais il n’a pas trouvé de travail en France. Donc, il était malheureux car il était chômeur et moi je n’étais pas bien non plus. Je culpabilisais pour son sacrifice. Il est rentré retrouver son travail. On est toujours amoureux. On se voit très régulièrement mais on n’habite plus ensemble.

En effet, qui a envie de sacrifier sa vie ? C’est l’une des figures du couple qui se développe : les couples qui vivent à distance. La non-cohabitation entre les partenaires qui permet de ménager des activités seuls. Mais c’est une solution coûteuse.

Woody Allen : 

Etre en couple c’est n’être qu’un, mais lequel ? 

Quelques conseils pour faire durer son couple tout en s’épanouissant 

  • Admettre que l’amour ne peut pas être le seul ciment du couple. Parce qu'un sentiment reste quelque chose dont on ne peut pas être sûr. 
  • Dialoguer, negocier, pour élaborer un mode de vie commun qui convienne vraiment à tous les deux, et laisse de la place à l'épanouissement personnel. On n'est pas obligé de tout faire à deux.
  • Cultiver des projets à long terme.
  • Travailler le désir sexuel sur la longueur.
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.