On parle beaucoup de l'évolution (parfois en dents de scie) du nombre de cas positifs ou du nombre d'hospitalisations liées à l'épidémie, mais la courbe des décès reste, elle, à un niveau quotidien particulièrement élevé et presque constant ces trois derniers mois.

Un masque abandonné dans une rue de Toulouse en août 2020
Un masque abandonné dans une rue de Toulouse en août 2020 © AFP / Frédéric Scheiber / Hans Lucas

C'est l'équivalent des passagers d'un A320, d'une rame de TGV, des spectateurs d'une salle de cinéma, ou des étudiants d'un amphithéâtre, qui meurent chaque jour de la Covid-19 en France. Depuis le 28 octobre dernier, le pays n'est jamais descendu sous la barre symbolique des 200 morts quotidiens (en moyenne sur les sept jours précédents, car les chiffres du dimanche et du lundi sont respectivement sous-évalués et sur-évalués), soit trois mois sans baisse significative. Un chiffre sans doute sous-estimé, puisque basé uniquement sur les morts enregistrées à l'hôpital (et pas, par exemple, dans les Ehpad ou à domicile).

Par comparaison, au mois d'août dernier, on enregistrait en moyenne une dizaine de morts chaque jour, un seuil dont on est très loin à l'heure actuelle. On s'est en revanche dangereusement rapproché du record de 532 morts en une seule journée du 8 avril 2020, avec un pic à 419 morts sur la journée du 19 novembre, et un autre à 339 morts le 4 février.

Une mortalité dans la moyenne des autres pays européens

La France n'est toutefois pas le plus mauvais élève en matière de mortalité liée au Covid. Si l'on s'intéresse aux décès quotidiens par pays, ce sont toujours les États-Unis qui font la course en tête, avec plus de 3.000 morts chaque jour en moyenne, suivis par le Royaume-Uni (aux alentours de 1.000 morts quotidiens en moyenne lissée sur 7 jours).

La situation est toutefois bien plus catastrophique de l'autre côté de la Manche que de l'autre côté de l'Atlantique si l'on compare le nombre de décès par rapport au nombre d'habitants. Le Royaume-Uni est l'un des pays où l'on meurt le plus de la Covid-19, avec 13 morts par million d'habitants au 8 février. La pire situation se trouve au Portugal, avec en moyenne 22 morts par million d'habitant. Les États-Unis affichent eux un taux de mortalité légèrement supérieur à celui de pays européens comme la France, l'Allemagne ou l'Italie.

Au total au niveau mondial, le nombre moyen de morts de la Covid-19 chaque jour est d'environ 12.500, un chiffre en légère baisse depuis deux semaines, après voir connu une montée spectaculaire de décembre à janvier.