nouvel épisode de pollution en ile-de-france
nouvel épisode de pollution en ile-de-france © reuters

C'est la conclusion d'une commission du Sénat : la pollution de l'air coûte plus de 100 milliards d'euros à la France chaque année. Elle qualifie notre politique à ce sujet d'"aberration économique", notamment sur le diesel et la taxation des pollueurs.

"Pollution de l'air, le coût de l'inaction", le titre du rapport publié mercredi donne le ton. D'après ses calculs, la pollution de l'air coûte 101,3 milliards d'euros par an.

Elle concède que l'air est globalement "moins pollué" ces dernières années mais explique que "la pollution a changé de nature". Elle n'est plus limitée aurtour des sites industriels mais diffusée par les transports, le chauffage, l'agriculture.

42.000 morts prématurées par an

Le coût sanitaire global de la pollution (traitements des maladies, mortalité prématurée, absentéisme, etc.) de l'air est estimé "entre 68 et 97 milliards d'euros", dont 3 milliards pour le seul impact sur la Sécurité sociale. Mais le coût global "est largement sous estimé", prévient Leïla Aïchi, la rapporteure de la commission, pour qui la France "est en retard" et "manque de recherches sur cette question".

Leïla Aïchi, la rapporteure de la commission du Sénat

Je n'hésite pas à comparer la pollution de l'air au scandale de l'amiante

Ségolène Royal , ministre de l'Ecologie, a annoncé ce mercredi matin qu'elle prendrait "des mesures extrêmement fermes" la semaine prochaine, pour lutter contre la pollution de l'air.

Ségolène Royal

Il faut que des décisions à la hauteur du problème soient prises

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.