En raison d'une variante plus contagieuse de la Covid-19, Londres et le sud-est de l'Angleterre, soit près de 16 millions de personnes, sont à nouveau mises sous cloche, dans un confinement qui les oblige à tirer définitivement une croix sur les festivités de fin d'année en famille.

Près de 16 millions d'habitants sont concernés par le nouveau confinement, entré en vigueur à Londres et dans le sud est du pays à quelques jours de Noël
Près de 16 millions d'habitants sont concernés par le nouveau confinement, entré en vigueur à Londres et dans le sud est du pays à quelques jours de Noël © Radio France / AFP

Face à une version mutante "hors de contrôle" du nouveau coronavirus, plus de 16 millions de Londoniens et d'habitants du sud-est de l'Angleterre entament, depuis dimanche, une nouvelle période de confinement qui pourrait durer jusqu'à deux mois, se voyant ainsi privés de réunions de famille à Noël. Le Premier ministre Boris Johnson s'est résigné à une telle décision après une envolée des contaminations et des hospitalisations.

L' annonce a poussé de nombreux Londoniens à quitter la capitale dans l'urgence, des images relayées par les médias britanniques montrant des gares prises d'assaut et des embouteillages sur les routes.  

De son côté, la France, comme plusieurs autres pays européens, a décidé de fermer ses frontières avec la Grande-Bretagne, dès dimanche minuit, pour une durée de 48 heures, "un délai d'urgence et de précaution", a déclaré Clément Beaune, secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, "pour coordonner encore mieux au niveau européen".

Dans les rues de Londres, samedi 19 décembre 2020, des affiches de "Très haute alerte" au coronavirus, pour cette souche mutante qui se propage dans le pays
Dans les rues de Londres, samedi 19 décembre 2020, des affiches de "Très haute alerte" au coronavirus, pour cette souche mutante qui se propage dans le pays © Getty / Dinendra Haria/SOPA Images/LightRocket

La fin du traditionnel shopping de Noël

Avec un avant-goût de ces restrictions, depuis mercredi (fermeture des pubs et l'interdiction de se mêler à d'autres foyers), les habitants de Londres, du sud-est et d'une partie de l'est de l'Angleterre ont désormais pour consigne de rester chez eux et les commerces non essentiels ont fermé, un coup dur en cette période habituellement faste pour leur activité.  

Les grandes enseignes du plus gros carrefour commercial de Londres, Oxford Street, quasiment désertes le week-end précédant Noël, là où d'ordinaire, les trottoirs sont bondés.
Les grandes enseignes du plus gros carrefour commercial de Londres, Oxford Street, quasiment désertes le week-end précédant Noël, là où d'ordinaire, les trottoirs sont bondés. © AFP / Ray Tang / Anadolu Agency

Dimanche, Oxford Street, artère la plus commerçante du centre de Londres d'habitude bouillonnante activité, était à nouveau désertée, près de trois semaines après la sortie d'un deuxième confinement en Angleterre.

Regent Street, rideaux tirés
Regent Street, rideaux tirés © Getty / Keith Mayhew/SOPA Images/LightRocket
Aux abords de Covent Garden et de l'Opera, 20 décembre 2020
Aux abords de Covent Garden et de l'Opera, 20 décembre 2020 © Getty / Keith Mayhew/SOPA Images/LightRocket
Pubs fermés : sur les terrasses chauffées, qui débordent d'ordinaire à cette époque de l'année, ont a rangé les tables
Pubs fermés : sur les terrasses chauffées, qui débordent d'ordinaire à cette époque de l'année, ont a rangé les tables © Getty / Keith Mayhew/SOPA Images/LightRocket

Transports désertés

"Respectez les consignes et s'il vous plaît, ne vous rendez pas dans une gare à moins que vous soyez autorisés à voyager", a plaidé dans un communiqué le ministre des Transports, Grant Shapps, annonçant le déploiement de policiers supplémentaires. De fait, la gare de St Pancras, point de liaison avec l'Europe, ou le métro londonien voient leurs couloirs totalement vidés de leurs voyageurs.

Dans le métro de Londres, des quais vides
Dans le métro de Londres, des quais vides © Getty / Mike Kemp/In Pictures
Quai vide de la gare de St Pancras, qui dessert les liaisons en provenance de l'Europe
Quai vide de la gare de St Pancras, qui dessert les liaisons en provenance de l'Europe © AFP / Niklas HALLE'N
Quelques voyageurs égarés dans les terminaux de l'Eurostar, le 20 décembre 2020
Quelques voyageurs égarés dans les terminaux de l'Eurostar, le 20 décembre 2020 © AFP / Niklas HALLE'N

Les rues de la capitale sont ainsi vidées de l'agitation habituellement constatée à quelques jours de Noël : 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Sur les routes de Douvres, dans le Kent, qui subit aussi le confinement total, les routes sont encombrées de camions qui se rendent au terminal de ferrys, mais bloqués par la récente décision de fermeture des frontières avec la France et la Belgique. 

Signalisation de la fermeture des frontières avec la France, sur l'autoroute M56, près de Warrington, Grande-Bretagne
Signalisation de la fermeture des frontières avec la France, sur l'autoroute M56, près de Warrington, Grande-Bretagne © AFP / Paul Allen