En pleine épidémie de Covid-19, les cérémonies se sont déroulées sans public et a minima, afin de respecter les règles sanitaires.

Les commémorations ont dû se tenir dans le respect des règles sanitaires
Les commémorations ont dû se tenir dans le respect des règles sanitaires © Maxppp / Xavier de Fenoyl / La Dépêche du Midi

Étrange ambiance, un peu partout en France, pour les commémorations du 8-Mai. Pandémie oblige, pas de grand défilé, ni de cérémonies publiques pour célébrer le 75e anniversaire de la capitulation allemande et la fin de la Seconde guerre mondiale en Europe. Dans tout l'hexagone, les commémorations ont lieu en format très restreint, et dans le respect des règles de distanciation sociale. 

À Paris, gel hydroalcoolique et glaive désinfecté 

Le président de la République devant la statue du général de Gaulle, ce 8 mai 2020
Le président de la République devant la statue du général de Gaulle, ce 8 mai 2020 © AFP / François Mori

Dans la capitale, c'est avec un glaive préalablement désinfecté qu'Emmanuel Macron a ravivé la flamme du soldat inconnu, sous l'Arc de Triomphe, après avoir déposé une gerbe aux pieds de la statue du général de Gaulle et remonté en petite escorte les Champs-Elysées, vides de tout public. 

Présents à ses côtés : le Premier ministre Édouard Philippe, la ministre des Armées Florence Parly, la secrétaire d'État Geneviève Darrieussecq, les présidents des deux Assemblées Gérard Larcher et Richard Ferrand, les deux anciens chefs d'État François Hollande et Nicolas Sarkozy, ainsi que la maire de Paris Anne Hidalgo. 

Image forte : après avoir signé le livre d'or avec son stylo personnel, Emmanuel Macron s'est lavé les mains...  au gel hydroalcoolique. 

Cérémonies a minima

Dans les autres communes de l'hexagone, c'est également en l'absence de tout public que des gerbes ont été déposées devant les monuments aux morts, comme ci-dessous à Toulouse

Cérémonie du 8-Mai à Toulouse
Cérémonie du 8-Mai à Toulouse © Maxppp / Xavier de Fenoyl

À Lille, une cérémonie s'est tenue sur la grand-place, en présence de la maire Martine Aubry :

Même protocole, réduit au mininum à Caen...

Ou encore à Saint-Maur-des-Fossées (Val-de-Marne) : 

Afin que la population puisse participer, même à distance, à ces commémorations, certaines municipalités, à l'image de Pessac (Gironde) ont retransmis les événements en direct sur leur page Facebook. 

À Gennevilliers (Hauts-de-Seine), les commémorations furent 100% virtuelles, par le biais d'une vidéo postée sur la chaîne Youtube de la commune, comprenant notamment la lecture de témoignages de résistants.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.