Faire ses courses tout en réduisant les déchets ? Favoriser la production locale et bio, acheter uniquement ce dont on a réellement besoin tout en contrôlant son budget ? Avec l'aide des internautes, France Inter a constitué une carte participative des enseignes qui pratiquent la vente en vrac.

Epicerie bio à Thionville en Moselle
Epicerie bio à Thionville en Moselle © Maxppp / PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN

Suite à notre appel, en une semaine, France Inter a reçu plus de 8 000 réponses et autour de 3 000 propositions d'adresses d'enseignes à répertorier. Cela montre bien qu'à l'heure des courses sur internet et des livraisons rapides et uberisées, faire ses courses avec son panier, demander aux commerçants de remplir des contenants réutilisables, redécouvrir l'intérêt du sac à pain – ces pratiques qui peuvent sembler d'un autre temps – reviennent bel et bien dans nos habitudes.

Peu d'études y sont consacrées. L'Ademe, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, avait publié en 2012 une enquête sur le sujet, mais juge ses résultats désormais obsolètes, devant la forte croissance de la demande des consommateurs pour moins d'emballages.

La raison de cette croissance n'est pas seulement écologique. Comme l'explique Catherine*, "au-delà de la satisfaction d'acheter des produits de qualité impliquant un minimum de déchets", c'est aussi se détourner des grandes surfaces pour soutenir des gens "soucieux de faire vivre les producteurs locaux".

"Depuis que je me suis lancée, je me rends compte de l'inutilité de la majorité des emballages (marketings et autres...)" commente Élise. "Ça ne pollue pas que notre planète, ça encombre aussi nos armoires et c'est parfois ridicule ! C'est comme jeter sa poêle après avoir cuit son steak puis en racheter une autre..."

Néanmoins, les épiceries en vrac sont peu nombreux à proposer du frais ou des produits liquides, ce qui oblige à "prendre sa voiture et faire des kilomètres pour faire ses courses dans plusieurs magasin", explique Camille, mère de famille à la campagne. Pour y remédier, de nombreux internautes nous ont parlé, dans la carte, de camions ambulants qui changent de lieu tous les jours pour aller au plus près de leurs clients.

Pour consulter la carte, utilisez le zoom pour naviguer ou indiquez votre code postal en cliquant sur la loupe

Une carte participative

Pour prolonger la semaine "zéro déchets", France Inter a donc fait appel aux internautes pour constituer une carte des magasins qui pratiquent la vente d'épicerie en vrac, c'est à dire sans emballage. Cet appel à contribution a également permis de comprendre vos priorités et de recueillir votre avis vis-à-vis de la réduction des déchets. 

Pour la carte, une fois les doublons triés dans vos 3 000 propositions d'enseignes à répertorier, nous avons décidé de nous concentrer sur les magasins qui pratiquent le "100 % vrac", avec, à ce jour, 280 lieux possibles d'achat en vrac.

Ce questionnaire n'ayant rien de scientifique, nous ne détaillerons pas les chiffres, mais l'un d'entre eux mérite d'être souligné : comparés aux plus de 50 ans, les 24/35 ans sont quatre fois plus nombreux à faire leurs achats en vrac "dès que c'est possible".

Nous remercions ceux d'entre vous qui ont proposé des magasins à Montréal, au Canada, ou bien à Melbourne en Australie. Nous avons fait le choix de ne pas les indiquer sur la carte, car leur nombre est à ce jour trop faible, mais pour les aficionados du vrac, faire ses courses pendant les vacances ou quand on part en déplacement demande une bonne dose de recherche pour identifier les magasins adéquats.

Cette carte a vocation à évoluer. Bientôt, nous pourrons ajouter des magasins supplémentaires, 100 % vrac, toujours, mais aussi étendre aux lieux de vente qui proposent également des conditionnements plus respectueux de l'environnement, des systèmes de consigne, du 100 % local, de la vente en ligne avec distribution et points de collecte, etc.

Si vous avez repéré une erreur ou si vous souhaitez proposer une enseigne, merci de compléter le formulaire ci-dessous.

*Les prénoms ont été changés

> LIRE AUSSI 

44 initiatives locales pour sauver la planète

> ECOUTEZ LE PODCAST DE RADIO FRANCE "AGIR POUR MA PLANÈTE" :

À l'occasion de la COP24, retrouvez toutes les émissions et les chroniques sur le changement climatique, par les antennes de Radio France. Quel est l'impact du réchauffement climatique sur l'environnement ? Quels dangers, quelles solutions ? À retrouver sur iTunes, sur Deezer ou en fil RSS.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.