Salvador Dali a été exhumé ce jeudi pour un test de paternité. Il n'est pas le seul à avoir dû quitter sa tombe pour un motif surprenant. Au contraire...

Salvador Dali.
Salvador Dali. © AFP / FELIX HÖRHAGER / DPA

Exhumer Salvador Dali, 28 ans après son enterrement pour réaliser un test de paternité, la décision de justice paraît surprenante, presque inédite. Pourtant, Pilar Abel, cartomancienne de 61 ans persuadée d'être la fille de grand artiste du surréalisme, n'est pas la seule à qui l'on a accordé l'exhumation d'une célébrité. Nombreux sont ceux que l'on a sorti de leur repos pour des raisons diverses et variées.

Je suis ton père (ou pas)

En tête, les reconnaissances de filiation. C'est la raison la plus courante chez les exhumés célèbres.

  • Juan Manuel Fangio : le célèbre pilote argentin de Formule 1 a été exhumé 20 ans après sa mort. En 2015 après des tests ADN, Oscar Cacho Espinosa, alors âgé de 77 ans est enfin reconnu comme l'héritier de Fangio. Et surprise, dans la foulée Espinosa a aussi gagné un petit frère. Un second prétendant argentin de 73 ans affirmait également être le fil du quintuple champion du monde : une filiation confirmée aussitôt par les tests.
  • Yves Montand : de son vivant, le comédien refusera toujours de se soumettre au test de paternité. Pourtant Anne-Gilberte Drossart, qui a rencontré l'acteur sur le tournage du film Le Sauvage, en est persuadée : sa fille Aurore est née de leur liaison. Mort en 1991, Ivo Livi, dit Yves Montand ne peut plus faire barrage. La justice ordonne l'exhumation de son corps en 1997 et les résultats lui donneront raison. Aurore Drossart n'est pas sa fille.
  • Juan Peron : l'ancien président argentin a lui été exhumé en 2006, soit 32 ans après sa mort pour deux raisons. La première, son transfert du cimetière de la Chacarita à Buenos Aires à son ancienne résidence de San Vicente. Pendant son déplacement, un test ADN a été effectué puisque Martha Holgado, 72 ans, affirmait depuis 1993 être la fille de l'ancien chef d'État. Née d'une relation secrète extra-conjugale lorsque Juan Peron était avec sa première épouse. Les analyses lui donneront tort.
  • Bobby Fisher : le légendaire joueur d'échecs est sorti de la terre de Selfoss en 2010 pour une sombre histoire d'héritage. Il est mort deux ans plus tôt en Islande et sans enfant connu, mais avec un compte en banque de plusieurs millions. La mère d'une petite philippine se fait alors connaître : Jinky Young, âgée de 9 ans, serait sa fille. Après test, il s'avère que non.

Vérification d'Identité

  • Jesse James : le célèbre hors-la-loi est-il mort d'une balle dans la tête en 1882 ? Ou comme le prétendent certains, le bandit a survécu et s'est caché ? Pour répondre à cette question, son corps a été exhumé en 1995 pour comparer son ADN avec celui de ses descendants. Le rapport a confirmé les liens de parenté. Mais certains, persuadés que son squelette reposait ailleurs, ont persisté. Deux autres tombes ont donc été ouvertes en 2000. La première est celle d'un fermier du Kansas mort en 1935. La seconde, celle de Franck Dalton. Le Texan a prétendu jusqu'à sa mort en 1951 (à l'âge de 103 ans) qu'il était le véritable Jesse James. Mais une pierre tombale mal placée et un glissement de terrain ont trompé l'équipe : c'est le corps de la tombe d'à coté qui fut exhumé accidentellement. Une deuxième ordonnance du tribunal a donc été émise pour exhumer le "vrai" Frank Dalton. Vous suivez toujours ? Nous en sommes à trois corps exhumés pour rien. Tous les tests ADN l'ont confirmé, Jesse James a été tué dans sa maison du Missouri et son corps repose bien dans la première tombe.

  • Nicolae et Elena Ceausescu : 21 ans après l'exécution du dictateur roumain et de sa femme, la justice a ordonné l'exhumation des corps à Bucarest. Le seul enfant encore vivant du couple, Valentin Ceausescu a toujours douté des restes sous les pierres tombales, puisque les autorités ont enterré ses parents de nuit après l'exécution et sous de fausses croix, d'après des témoignages, pour éviter toute profanation. Après l'exhumation en juillet 2010, les test ADN confirmeront quelques mois plus tard qu'il s'agit bien des corps des époux Ceausescu.

La cause de la mort

  • Zachary Taylor : comment est mort le douzième président des États-Unis ? Son trépas est obscur. En 1850 Taylor succombe à une maladie de l'estomac, c'est la version officielle. L'historienne Clara Rising elle, convaincue d'un assassinat à l'arsenic, persuada l'un de ses descendants également médecin légiste d'ordonner l'exhumation. En 1991, elle l'obtient. Mais les tests contredisent la théorie de l'empoisonnement. L'analyse conclut même que Zachary Taylor a succombé à une gastro-entérite aigüe.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.