L'Exposition Universelle 2015 refermera ses portes le 31 octobre, après 6 mois.
L'Exposition Universelle 2015 refermera ses portes le 31 octobre, après 6 mois. © MaxPPP / Jean-Luc Flémal

A 10h ce vendredi matin, 1er mai, l’Exposition Universelle 2015 à Milan a officiellement ouvert ses portes pour six mois en Italie, à Milan. En marge de cette inauguration, des centaines d’opposants ont prévu une grande journée de manifestations pour dénoncer le gaspillage d’argent public.

Top départ. Les tourniquets à l’entrée du site sont activés. Après des mois de travaux, le public peut enfin découvrir l’immense site de l’Exposition Universelle 2015, au cœur de la ville italienne. Des travaux qui ont duré jusqu’au dernier moment. Ces derniers mois, les ouvriers se relayaient 24h/24 pour être prêt à accueillir les tous premiers des quelques 20 millions de visiteurs attendus d’ici le mois de novembre.

Inauguration en grande pompe

Pour fêter l’événement, Matteo Renzi, le chef du gouvernement italien, a invité un aéropage de hauts responsables internationaux à assister, à la mi-journée, à la parade des Frecce Tricolore, la patrouille acrobatique de l’armée de l’air italienne dans l’immense théâtre en plein air du site où le Cirque du Soleil doit se produire pendant les six mois de l’Expo. De quoi couvrir le bruit des manifestants à l’extérieur… Des opposants, très nombreux toujours, auxquels Matteo Renzi a répondu : "Aujourd’hui l’Expo est une réalité. Ce n’est pas encore un pari gagné, nous avons six mois pour le gagner, mais c’est un défi que nous pouvons relever " a-t-il lancé avant de fustiger "les professionnels du "nous n’y arriverons jamais" ".

Le thème : « nourrir la planète, une énergie pour la vie »

Plusieurs pavillons ont ouvert dans la foulée du spectacle inaugural. Ceux des Etats-Unis et de la France notamment. Au total, le public, pour 27 à 39 euros, pourra se rendre sur les pavillons de 80 pays, certains dédiés, en accord avec le thème choisi pour cette édition 2015, à des produits bien spéciaux comme le café ou le riz. Avec tout cela, l’Italie espèredes retombées de près de 10 milliards d’euros , dont 5 milliards rien que pour le tourisme, après un investissement de base de quelques 1.2 milliard, en financement public.

Philippe Lefevbre a visité le pavillon France en avant-première. Son reportage >

1'19

Suivez la visite du pavillon France à l'Expo Universelle de Milan avec Philippe Lefevbre.

Trop cher pour les centaines d’opposants

L’opération semble donc bonne. Enfin pas au goût des opposants à cette Expo Universelle 2015. Des étudiants en grande majorité, qui jugent l’événement beaucoup trop coûteux. Ils ont d’ailleurs prévu de gâcher la fête pour le premier jour d’ouverture. Les "No-Expo", comme ils s’appellent, ont lancé le "May-Day", une mobilisation du matin au soir, après déjà cinq jours de manifestations dans les rues de Milan . Mais les quelques 30.0000 contestataires ont été tenus bien à l'écart par un solide cordon de sécurité, renforcé de 4.000 policiers.

Jusqu'au jour de l'ouverture, des centaines de manifestants ont dénoncé le coût faramineux de l'Exposition Universelle à Milan.
Jusqu'au jour de l'ouverture, des centaines de manifestants ont dénoncé le coût faramineux de l'Exposition Universelle à Milan. © MaxPPP / Riccardo Antimiani
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.