Les orages ont notamment frappé l'ouest toulousain
Les orages ont notamment frappé l'ouest toulousain © Maxppp / Xavier de Fenoyl

Un homme de 84 ans est mort tôt ce matin, emporté par les crues dans un village de l'intérieur du Pays Basque. La vigilance orange a été levée dans la soirée par Météo-France.

Météo-France prévoyait :

de violents orages susceptibles de provoquer localement des dégâts importants et des inondations, accompagnés de violentes rafales de vent sous les cellules les plus fortes, d'une activité électrique intense, de forte intensité de précipitation et de grêle

Le dernier bulletin annonçait, lui, une disparition progressive du front orageux, avec des pluies moins fortes. Le nord du Jura et le sud de l'Alsace ont encore subi les intempéries mais avec beaucoup moins d'intensité que les heures précédentes.

Un mort au Pays Basque, un village coupé du monde

Un homme de 84 ans emporté par la crue
Un homme de 84 ans emporté par la crue © IDE

L'homme âgé de 84 ans serait sorti de chez lui avant d'être emporté par les eaux. Son corps a été retrouvé peu après 07h00. Les eaux ont débordé à Arhansus entre 04h00 et 05h00 du matin et "les gens ont tenté de se réfugier sur les hauteurs", selon la gendarmerie.

Un photographe de l'AFP, Gaizka Iroz, témoigne depuis le village d'Itxassou, niché dans une boucle de la Nive, l'une des rivières en crue vers 11h :

On est bloqués depuis 6 heures du matin [...] On a monté le grand-père de 92 ans à l'étage [...] Chez mon beau-frère il y a un mètre d'eau au rez-de-chaussée et la route est bloquée. C'est ma belle-mère qui nous a réveillés à six heures en disant +vite, vite l'eau monte, il faut sauver le cheval et le chien+ [...] Chez moi, l'eau va rentrer d'ici quelques minutes.

Précisions de Charlotte Jousserand:

Au moment du drame, l'eau atteignait le 2e balcon

Le maire de Saint-Etienne-de-Baïgorry, Jean-Michel Coscarat :

Le village est complètement isolé depuis ce matin il n'y a pas d'accès. Nous avons du procéder très rapidement à l'évacuation d'un camping dont la sirène a sonné ce matin à 07H00. L'eau est montée à une vitesse folle, je crois n'avoir jamais vu ça. [...] Nous avons évacué les caravanes et les 60 personnes qui se trouvaient au camping et sommes en train de chercher les solutions de relogement.

En une nuit, il est tombé l'équivalent d'un mois de pluie sur le Pays basque où 3.000 foyers étaient privés d'électricité en milieu de matinée. Les pompiers avaient effectué à 10h00 quelque 240 interventions. La préfecture des Pyrénées-Atlantiques a ouvert vendredi matin une "cellule opérationnelle départementale" de coordination des secours, tandis que de nombreuses routes départementales étaient coupées.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.