À Fos-sur-Mer, l’une des plus grandes zones industrielles d’Europe, des habitants regroupés en association vont porter plainte contre X pour "mise en danger de la vie d'autrui": une étude a montré que les aliments produits localement contiennent des traces de polluants bien supérieures aux seuils légaux.

A Fos-sur-mer, la plage du Cavaou, remplie dès les beaux jours, jouxte le complexe pétrochimique
A Fos-sur-mer, la plage du Cavaou, remplie dès les beaux jours, jouxte le complexe pétrochimique © AFP / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Le golfe de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) est l'une des plus grandes zones industrielles d'Europe, avec raffineries, dépôts pétroliers, aciéries, usines métallurgiques et pétrochimiques: toutes des industries lourdes et polluantes. 

L'an dernier, l'étude Fos Epseal démontrait qu'à Fos et Port-Saint-Louis-du-Rhône, il y avait deux fois plus de cas de cancer, de diabète et d'asthme qu'ailleurs en France. Ce matin, France Inter vous révélait les résultats d'une autre étude, commandée par l'association de défense du littoral du Golfe de Fos. Cette étude montre que dans les aliments produits localement (viande de mouton, taureau, oeufs...) il y avait des traces de polluants supérieurs aux seuils légaux.

Des traces de polluants à grande échelle dans les aliments locaux

Entre 2009 et 2015, l'association de défense du Golfe de Fos a prélevé chaque année un échantillon de produits locaux: viande de taureau et de mouton, fromage de chèvre, oeufs de poules, poissons, moules. Et pour les végétaux, du foin et de l'huile d'olive. Ces échantillons ont été envoyés à deux laboratoires distincts. Et les résultats sont édifiants. 

Daniel Moutet est le président de l'association : 

Dioxyne, furane, métaux lourds, perturbateurs endocriniens : toute la panoplie des poussières qui s'envolent au niveau de nos industries. Il y a des normes au niveau de la France, de l'Europe, et on les dépasse...

L'association de défense du golfe de Fos a donc décidé de porter plainte contre X pour mise en danger de la vie d'autrui. Elle va déposer également une série de plaintes au civil contre les industriels du secteur pour "troubles anormaux du voisinage". Sont visés notamment Arcelor Mittal, et Esso. 

Maître Julie Andreu est l'avocate de l'association : 

On va demander la réparation d'un préjudice, puisqu'on sait qu'il y a des gens atteints de pathologies [résultants] de ces émissions de polluants importantes

Ces actions en justice inédites seront présentées aux habitants de Fos-sur-Mer ce lundi à 18h, lors d'une réunion publique.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.