Première Mad Pride, en 2014
Première Mad Pride, en 2014 © Radio France / Marlene Awaad

Selon l'OMS, 30 % des habitants de la Terre ont connu ou connaitront un épisode de souffrance mentale dans leur vie. C'est de ce constat qu'est parti l'année dernière la Mad Pride, la marche des fiertés des alcooliques, bipolaires et autres schizophrènes.

"Fous et alors ?", c'est le thème de la deuxième "Mad Pride" organisée a Paris ce samedi après-midi. Alcooliques, bipolaires, schizophrènes, anoréxiques, dépressifs... Peu importe la pathologie, ils défileront tous ensemble en fanfare pour réclamer plus de respect face à la souffrance psychique

Lutter contre les clichés et les discriminations

Les Mad Prides sont nées aux Etats-Unis dans les années 90. Elles ont depuis essaimé dans le monde entier, jusqu'à la France qui a accueilli la manifestation pour la première fois l'année dernière. L'idée, c'est de choisir le mode festif pour passer un message : stop aux idées reçues qui mènent à la stigmatisation et à la discrimination . Et ce, quel que soit le domaine : logement, emploi, culture, loisirs...

► ► ► ALLER PLUS LOIN | Le site officiel de Mad Pride française

Dans le cortège, il y a notamment l'association d'entraide aux buveurs excessifs. Ils ont choisi l'humour pour trouver leur place dans le défilé.

Écoutez le reportage de Sandrine Oudin

1 min

Certains abstinents ont décidé de se déguiser... en verre.

Le cortège partira à 14h de l'hôpital St-Vincent-de-Paul pour rejoindre la Bastille.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.