François Hollande en visite à l'ESPE de Paris ce mercredi.
François Hollande en visite à l'ESPE de Paris ce mercredi. © EPA/MaxPPP

Après les mesures de Manuel Valls pour lutter contre le terrorisme, voici le discours de François Hollande sur l'école. Le chef de l'État a profité de ses vœux au monde de l'éducation pour lancer "l'acte II de la refondation de l'école", axé sur la transmission des valeurs de la République.

François Hollande a d'ailleurs refusé de parler de "vœux" mais plutôt de "message à l'éducation". "Un message de confiance", a-t-il insisté.

Comment pouvions-nous anticiper cette horreur ? Vous avez néanmoins appréhender cette situation. Dans toutes les écoles, un moment de recueillement a été respecté. Il a été aussi demandé de parler, d'échanger avec les élèves et de réfléchir au sens des mots : laïcité, blasphème, caricatures, racisme... Ces mots-là devaient retrouver leur sens. (...) Votre mobilisation a été exemplaire et je tenais aujourd'hui à vous en exprimer ma gratitude. Face à l'onde de choc, vous n'êtes pas seuls. Nous serons à vos côtés, nous vous épaulerons.

Depuis une dizaine de jours, la ministre de l'Éducation Najat Vallaud Belkacem consultent les syndicats, les associations de parents d'élèves, les intellectuels et les étudiants. Objectif ?"Éviter que l'école soit attaquée insidieusement par ceux qui veulent remettre en cause les fondamentaux de notre République", explique François Hollande.

Les valeurs de la République enseignées dès l'école élémentaire

"Un plan d'action" est ainsi en cours d'élaboration, afin de mieux transmettre aux élèves "les valeurs républicaines, le respect des droits, l'égale considération des personnes, la participation à la vie démocratique..." Autant de "données essentielles", selon le président, qui seront enseignées dès l'école élementaire et dans tous les établissements de France.

Les religions n'ont pas leur place à l'école. Ce qui n'empêche pas un enseignement laïc des religions.

François Hollande veut également renforcer l'enseignement aux médias et à l'information : "Comprendre ce qui est une information et ce qui n'en est pas une. Comment le savoir, si ce n'est par l'école ?", s'interroge-t-il, en référence aux rumeurs circulant sur les réseaux sociaux depuis les attentats de Paris.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | Attentat à Charlie Hebdo : et maintenant les rumeurs

Nous veillerons à instaurer un cadre propice. Les règlements intérieurs des établissements ainsi que la charte de la laïcité seront présetnés chaque année aux élèves et à leurs parents pour être signés. Aucun incident ne sera laissé sans suite.

Le président de la République a par ailleurs annoncé que le 9 décembre, journée de la laïcité, serait "célébrée dans tous les établissements."

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.