[scald=107583:sdl_editor_representation]TULLE, Corrèze (Reuters) - François Hollande s'est prononcé vendredi contre toute improvisation dans la lutte contre le terrorisme, estimant que les leçons à tirer des assassinats de Toulouse et Montauban devraient faire l'objet d'évaluations précises.

Le candidat socialiste à l'élection présidentielle s'est démarqué de la démarche de Nicolas Sarkozy, qui annoncé jeudi une série de mesure pour renforcer la sécurité qui pourraient se retrouver devant le Parlement dès sa réélection, le cas échéant.

"Nicolas Sarkozy a, selon sa méthode habituelle, fait des annonces", a commenté François Hollande à Tulle, en Corrèze.

"Ce qui compte, c'est d'avoir une évaluation des lois et de leur application. Ensuite, s'il y a des corrections législatives, ça viendra après l'élection présidentielle en fonction de ce que nous aurons à tirer comme leçon".

"Il n'y a pas de précipitation à avoir, pas d'improvisation, pas d'instrumentalisation. Là encore, de la cohérence, du sang-froid et de la volonté", a ajouté le candidat.

Elizabeth Pineau, édité par Patrick Vignal

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.