Tyrion Lannister, l'un des personnages favoris des fans
Tyrion Lannister, l'un des personnages favoris des fans © HBO

Plus qu'une série (télévisée et littéraire), Game of Thrones est presque devenue un phénomène de société : près de 20 millions de téléspectateurs aux États-Unis, et presque autant de spectateurs pirates. La saison 5 débute cette nuit dans 170 pays.

L'hiver arrive, encore. Ce dimanche soir, le monde sera divisé en deux catégories : ceux qui se moquent éperdument de la nouvelle saison de Game of Thrones, et ceux qui, depuis près d'un an, ne rêvent que de retrouver le royaume des Sept Couronnes, ses dragons, ses trahisons, ses meurtres brutaux et son intrigue complexe où nul personnage, si vénéré soit-il, n'est à l'abri d'une mort brutale et atroce.

Ce qui est sûr, c'est que le fameux "hiver" (nettement plus cataclysmique que le nôtre) annoncé depuis quatre ans par la famille Stark n'est pas près de frapper la série de HBO. Cette dernière ne s'y est d'ailleurs pas trompé, accordant de plus en plus de moyens aux auteurs pour faire vivre leur vision de l'oeuvre de George R.R. Martin. Il suffit de voir la bande-annonce (très cinématographique) de cette nouvelle saison pour s'en convaincre.

Une saison qui, c'est inédit, réserve des surprises à tout le monde, y compris votre collègue érudit qui "a lu les livres" et "sait déjà ce qui va arriver". L'acteur Michael McElhatton promet ainsi "beaucoup de bouleversements" .

Il y a des choses qui ne sont pas dans les livres.

En adaptant son cinquième ouvrage, les scénaristes ont en effet pris un temps d'avance sur le romancier. Ce dernier les a déjà mis dans la confidence sur ce qui attend les protagonistes dans le sixième et le septième livre, qu'il est en train d'écrire, vingt ans après avoir tapé sur son vieil ordinateur les premières lignes de sa saga.

► ► ► À L'ANTENNE | Pop Fiction : Pourquoi la fantasy cartonne ?

Dix épisodes et des millions de spectateurs

La saison précédente, l'année dernière, avait rassemblé en moyenne 18,6 millions de téléspectateurs aux États-Unis, tous supports confondus, soit un tiers de plus qu'en 2013. Revers de la médaille, Game of Thrones est assi la série la plus piratée de tous les temps : 116 000 épisodes sont téléchargés chaque jour. Pire : les quatre premiers épisodes de la nouvelle saison, qui démarre dans la nuit de dimanche à lundi, ont été victimes d'une fuite et sont déjà disponibles sur le web.

Tout cela n'inquiète pas les créateurs de la série : le directeur des programmes de la chaîne HBO, Michael Lombardo, considère même que cet engouement est avant tout "un compliment", une "conséquence directe de la popularité" de l'oeuvre. En lançant la saison 5 quasi simultanément dans 170 pays, la chaîne espère tout de même faire baisser le nombre de téléchargements illégaux.

Car piratage ou non, Game of Thrones est une immense source de revenus pour HBO, qu'elle ne compte pas laisser tomber de sitôt. La sixième saison est déjà validée et aucun hiver, si rude soit-il, n'empêchera la septième de la suivre de près.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.