De plus en plus de juifs français vers Israël
De plus en plus de juifs français vers Israël © MaxPPP / Fredrik von Erichsen

Le débat est lancé au sein de la communauté juive après l’appel hier par le président du consistoire de Marseille Zvi Ammar de ne plus porter leur kippa. Mais ce n’est pas du goût du Conseil représentatif des institutions juives de France ni de celui du grand rabbin de France qui incitent les juifs à garder leur kippa. Bernard Cazeneuve annonce qu'il se rendra à Marseille à la rencontre des représentants de la communauté juive dans les prochains jours.

Après l’agression d’un enseignant juif à Marseille lundi, le président du Consistoire israélite de Marseille estime que "devant la gravité des événements, il faut prendre des décisions exceptionnelles (…) la vie est plus sacrée que tout autre critère". Il appelle sa communauté à être plus prudente, plus vigilante et donc à "enlever la kippa dans cette période de trouble, jusqu’à des jours meilleurs ". Une décision qui lui fait "mal au cœur", explique-t-il.

Mais pour le CRIF, le Conseil représentatif des institutions juives de France, c’est là une "attitude défaitiste et de renoncement" , une façon de "donner la victoire aux djihadistes, qui veulent imposer un mode de vie différent".

Joël Mergui, président du Consistoire central israélite de France, souhaite, lui, que "l’ensemble de la société réagisse et soutienne la liberté de conscience"."Touche pas à ma kippa " a-t-il lancé hier.

Pas question qu’on se cache d’être juif. Il est fondamental que la peur change de camp, pour Joël Mergui, président du Consistoire central israélite de France. La décision a été prise rapidement par le Consistoire de Marseille, pas très réfléchie et c'est pour ça qu'aujourd'hui je porte la kippa. Je ne veux pas céder à la peur, et donner raison à ceux qui nous intimident, affirme Abraham, libraire à Marseille.

Le reportage de Gabriel Massenot auprès de la communauté juive de Marseille

Le grand rabbin de France, qui souhaite que les juifs qui le souhaitent continuent à porter la kippa, a lancé uen autre idée : que tous les supporters de l'OM viennent avec un chapeau ou une casquette au stade Vélodrome lors du prochain match de l'OM en signe de solidarité avec la communauté juive. Réponse dans les tribunes marseillaises le 20 janvier...

.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.