gaspillage alimentaire
gaspillage alimentaire © MaxPPP / Remi WAFFLART/MAXPPP/MAXPPP

Ségolène Royal a convoqué, cet après-midi, tous les acteurs de la grande distribution pour une réunion exceptionnelle sur le gaspillage alimentaire. La grande distribution et le gouvernement sont parvenus a un accord sur une série d'engagements.

Après dix jours de polémiques entre la ministre de l’Ecologie et les grandes enseignes, un accord a été trouvé concernant le gaspillage alimentaire. Une réunion, qui a débuté à 16h30 a permis la mise en place de nouvelles mesures contre le gaspillage alimentaire. Ces mesures comprennent notamment l'obligation pour la grande distribution de favoriser au maximum les dons aux associations ou la valorisation de ses déchets et un engagement de l'Etat de soutenir financièrement les associations.

Mais selon la fédération du secteur (FCD), la grande distribution est déjà le premier donateur alimentaire, avec l'équivalent de 120 millions de repas distribués l'an dernier. Une affirmation que confirme la Fédération des Banques Alimentaires (FFBA), précisant avoir reçu l'an dernier 35.000 tonnes de denrées de la grande distribution, soit 35% de la totalité des dons.

Julie Piétri présente sur place, explique les grandes mesures annoncées par Ségolène Royal

Pour les enseignes, cette mesure n'a donc rien de neuf. C’est donc sans surprise, plusieurs des grandes enseignes françaises (Auchan, Casino, Carrefour) ont indiqué dès mercredi qu'elles signeraient les engagements demandés par la ministre. Auchan s'est même "réjouit de (cette) initiative".

Royal veut "mettre la pression" sur la grande distribution

Ségolène Royal à la sortie du conseil des ministres
Ségolène Royal à la sortie du conseil des ministres © MaxPPP

La plupart des mesures que Ségolène Royal veut obliger les distributeurs à signer étaient à l'origine contenues dans son projet de loi sur la transition énergétique, mais ont été retoquées par le Conseil constitutionnel pour des raisons de procédures.

C'est d'ailleurs ce qui a mis le feu aux poudres le 17 août. Ségolène Royal avait alors déclaré "ne pas vouloir en rester là", jugeant "inadmissible que les grandes surfaces détruisent des stocks alimentaires notamment en mettant de l'eau de Javel dessus". Elle avait ensuite ajouté vouloir "mettre la pression" sur la grande distribution, menaçant de dénoncer les récalcitrants et de mettre en place une nouvelle loi.

Ces déclarations avaient fait bondir les patrons des grandes enseignes. Serge Papin, le PDG de Système U avait dénoncé "un coup de communication" de la ministre. Le patron des centres Leclerc a lui aussi taclé Mme Royal, l'accusant de vouloir "faire sa rentrée sur le dos de la grande distribution".

30 kilos de nourriture jetés par an et par Français

Selon le rapport Garot remis en avril, chaque Français jette en moyenne 20 à 30 kilos de nourriture par an, soit 12 à 20 milliards d'euros chaque année. La grande distribution n'est toutefois responsable directement que de 5 à 10% du gaspillage alimentaire, contre 15% pour la restauration et 70% pour les ménages.

Le gaspillage alimentaire dans le monde
Le gaspillage alimentaire dans le monde © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.