C'est la mode chez les adultes : faire réaligner ses dents. Devant l'engouement généralisé pour cette technique, la Fédération Française d'Orthodontie met en garde : attention aux promesses publicitaires et aux sites qui vendent ces gouttières sans suivi médical.

Pour être efficaces, les gouttières doivent être portée 22 heures par jour
Pour être efficaces, les gouttières doivent être portée 22 heures par jour © Getty / sdominick

L'orthodontie est à la mode, et plus seulement pour les ados. Afficher un sourire avec des dents bien alignées, c'est un luxe que s'offrent de plus en plus d'adultes. La démarche est onéreuse : plusieurs milliers d'euros, et les orthodontistes profitent de cette manne qui leur apporte patients et chiffre d'affaire. Mais la profession s'inquiète aussi, car des blogueuses et des sites survendent la technique de la gouttière, ces aligneurs en plastique transparent à poser sur les dents et à porter durant des mois nuit et jour.

En toute bonne fois ou parce qu'elles y gagnent, des "influenceuses" expliquent depuis des mois sur les réseaux sociaux leur joie de sourire, retrouvée grâce aux gouttières. Elles n'en cachent pas toujours les difficultés, car c'est cher, et c'est contraignant. Mais l'effet est décrit comme rapide et le résultat comme époustouflant. Et surtout, la gouttière est invisible à l’œil nu, donc pas handicapante visuellement quand on la porte. 

Donc forcément, c'est tentant, et les orthodontistes voient défiler tous les jours, désormais, dans leurs cabinets, des patients qui veulent la même chose. La première difficulté est de leur expliquer que la gouttière n'est pas un miracle et ne convient pas à toutes les situations, qu'il faudra la porter au moins 22 heures par jour. Dans certains cas, la pose de bagues est plus indiquée, car la gouttière n'est qu'une solution parmi d'autres mais certainement pas la seule. "Evidemment, c'est leur premier souhait, donc dans ces cas-là, c'est la déception", explique Alexis Lopater, orthodontiste.

Plus grave : des sites anglo-saxons proposent d'envoyer des gouttières sans passer par la case orthodontiste, ils envoient même parfois directement des kits d'empreinte pour les dents. Un danger non seulement pour la profession, "mais aussi pour le patient" prévient la Fédération Française d'Orthodontie, car les risques, en l'absence d'un professionnel sont réels : une gouttière mal adaptée ou mal contrôlée peut provoquer des problèmes de gencive, des déchaussements, des infections voire des pertes de dents.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.