dixième jour de grève à la sncf, qui s'effrite
dixième jour de grève à la sncf, qui s'effrite © reuters

Pour ce troisième mouvement en l’espace de deux mois, il faut s’attendre à des perturbations importantes : comptez en moyenne 1 TGV et 1 Transilien sur 2, 4 TER sur 10 et 1 Intercités sur 3.

Contrairement à la précédente journée d’action, le 31 mars, cette fois l’ensemble des syndicats, CGT, Unsa, SUD, CFDT et FO, appelle à la grève . Le préavis a débute lundi 25 avril à 19h et prendra fin mercredi 27 à 8h.

Le trafic sera variable selon les régions . C’est autour de Marseille et Toulouse qu’il y aura le plus de trains supprimés. En revanche, l’Ile-de-France devrait être relativement préservée.

Une grève pour les conditions de travail

Avec cette grève, les syndicats espèrent peser sur les négociations en cours sur leurs conditions de travail . Visant à harmoniser les règles encadrant le fret et le transport de voyageurs, à la SNCF comme dans le privé, ces discussions sont un préalable à l’ouverture totale à la concurrence . Pour le TGV, celle-ci sera effective à compter de 2020. Pour les TER et les Intercités, ce sera à partir de 2023.

A plus court terme, ce mouvement est aussi l'occasion pour les syndicats d'interpeller la direction sur d'autres questions telles que la suppression de TER dans plusieurs régions , faute de conducteurs, ou bien l'ouverture de discussions salariales.

Des usagers pénalisés

Pour la Fédération Nationale des Usagers des Transports, la FNAUT, cette grève "pénalise les usagers et le système ferroviaire lui-même". Le président de la FNAUT Bruneau Gazeau estime que "le ferroviaire est aujourd'hui menacé et qu'il faut réagir pour qu'il ait un avenir".

Il y a des gains de productivité à faire et si la SNCF ne les fait pas, ce sont le covoiturage et l'autorcar qui en bénéficieront . Les cheminots ne peuvent pas demander des améliorations de leurs conditions de travail qui se traduiront par une baisse des services dans le ferroviaire , dénonce le président de la FNAUT.

►►► Retrouvez toutes les prévisions ligne par ligne sur le site de la SNCF

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.