Le virus a causé une véritable hécatombe dans la maison de retraite Korian Berthelot à Lyon. Pendant les fêtes, 72 résidents sur 110 ont contracté la grippe. 13 en sont morts.

L'établissement Korian Berthelot de Lyon
L'établissement Korian Berthelot de Lyon © Google Street View

Ce chiffre a alerté le ministère de la santé qui a diligenté une enquête. 6 des 13 victimes de la grippe étaient pourtant vaccinées contre le virus le 24 et le 25 novembre. Toutefois le taux de vaccination à l'établissement Korian Berthelot n'était que de 38% contre 80% de personnes âgées vaccinées dans les autres maisons de retraite du groupe.

Le président de l'Association des Directeurs d' Etablissements pour Personnes Agées Pascal Champvert, était l'invité du journal de 13h sur France Inter :

Le problème majeur aujourd'hui c'est que nous ne nous préoccupons pas suffisamment des personnes âgées. Elles sont 1 200 000 à domicile et en établissement. Il faut passer plus de temps avec elle pour éviter dans les périodes de crise, qu'elles ne meurent en trop grand nombre. En période de crise, c'est surtout chez elles qu'elles meurent. Je rappelle qu'en 2015 il y a 16 000 morts de la grippe."

Dépêché sur place vendredi, le Directeur général de la santé "a constaté que, à cette date, les mesures de prévention étaient bien mises en place", selon le ministère.

Samedi, toutes les personnes présentant des symptômes grippaux ont bénéficié d'un examen médical" et une personne supplémentaire a été hospitalisée par "mesure de précaution.

Marisol Touraine précise avoir, en outre, demandé à l'Igas de rendre un premier rapport d'étape "sous dix jours".

578 000 Français grippés

Chaque année, la grippe fait de 2.000 à 6.000 morts en moyenne en France, essentiellement chez les plus de 65 millions.

Pendant l'hiver 2015-2016, l'épidémie avait duré 11 semaines contre 9 semaines en moyenne depuis 1985. 2,3 millions de personnes avaient consulté pour syndrome grippaux la saison dernière et 3.050 hospitalisations ont été enregistrées pour syndromes grippaux dont 39% de personnes âgées alors qu’elles ne représentent que 18% de la population.

Actuellement, selon le réseau Sentinelle, sur les 3 premières semaines de l'épidémie, 578 000 personnes auraient consulté un médecin généraliste pour des symptômes grippaux. Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-France Comté et Provence-Alpes-Côte-d'Azur sont les régions les plus touchées mais en fait, quasiment toutes les régions de France sont au-dessus du seuil épidémique.

La carte de France de la grippe établie par le réseau de médecins Sentinelle lors de la dernière semaine de 2016
La carte de France de la grippe établie par le réseau de médecins Sentinelle lors de la dernière semaine de 2016 © Sentinelle

Dans la maison de retraite Korian Berthelot à Lyon le taux de vaccination des personnes âgées est très inférieur à la moyenne. Les autorités de santé ne cessent d'alerter sur la nécessité de la vaccination. "Compte tenu de la sensibilité particulière des personnes âgées de plus de 65 ans au virus grippal", la ministre de la Santé Marisol Touraine, rappelle "aux directeurs d'établissements accueillant des personnes âgées de prendre toutes les mesures nécessaires pour contenir l'épidémie".

L'épidémie de grippe saisonnière s'est intensifiée la semaine dernière, avec une très forte augmentation des passages aux urgences et des hospitalisations de personnes âgées.

La grippe en France
La grippe en France © Visactu / Visactu

Comment enrayer la baisse de vaccination ?

Les campagnes se succèdent pour inciter à la vaccination mais les cartes d’évolution montrent que désormais la majorité des régions de France ont une couverture vaccinale inférieure à 50%.

Dans les collectivités pour personnes âgées, en 2015-2016, les autorités sanitaires avaient enregistrées 473 signalements d’un épisode grippal (un signalement se fait à partir d’au moins cinq cas en quatre jours). Dans ces établissements, la couverture vaccinale s'élevait à 83% chez les résidents et à 22% parmi le personnel. Le vaccin est très efficace puisqu'on estime qu'il réduit la mortalité de 70 à 80% chez les personnes âgées.

Evolution des épidémies de 2009 à 2014, en France métropolitaine et du taux de couverture vaccinale des plus de 65 ans en 2013-14 et 2014-15
Evolution des épidémies de 2009 à 2014, en France métropolitaine et du taux de couverture vaccinale des plus de 65 ans en 2013-14 et 2014-15 © AFP / AFP
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.