Guy Béart
Guy Béart © Eric Fougère

Le chanteur, qui était âgé de 85 ans avait fait ses adieux au public sur la scène de l'Olympia en janvier. Il est mort subitement dans la rue, à Garches dans les Hauts-de-Seine, où il vivait depuis plusieurs décennies.

Auteur compositeur et interprète, Guy Béart a écrit plusieurs centaines de chansons au cours d'une carrière qui a duré plus de soixante ans. C'est en 1954 qu'il a fait ses débuts dans les cabarets de la rive gauche parisienne. Auparavant, il avait terminé ses études d'ingénieur, diplômé de l'Ecole nationale des ponts et chaussées, exerçant durant quelques mois cette profession tout en écrivant quelques chansons pour Patachou ou Juliette Gréco.

C'est en 1957, qu'il enregistre son premier succès, Bal chez Temporel. Des dizaines d'autres suivront, comme C'est l'espérance folle, où il évoque sa maladie, Les grands principes, Il n'y a plus d'après, Chandernagor ou encore L'eau vive.

Tout à la fois poëte et chanteur engagé, il n'hésitait pas à croiser le fer avec ses confrères. On se souvient par exemple de son algarade avec Serge Gainsbourg sur le plateau de l'émission Apostrophes de Bernard Pivot à propos de la musique que Gainsbourg tenait pour un "art mineur".

Avec sa compagne, l'ex-mannequin Geneviève Galéa, il avait eu deux filles, dont la comédienne Emmanuelle Béart.

►►► Écoutez l'Esprit Inter consacré à Guy Béart par Didier Varrod

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.