Le producteur, qui se trouve toujours dans une clinique en Arizona, a inspiré un fabriquant proposant un masque à son effigie pour Halloween. De son coté, une américaine suggère à Weinstein des tenues pour Halloween.

Harvey Weinstein
Harvey Weinstein © Reuters / Carlo Allegri

C'est Halloween, et chacun y va de son "trait de génie" pour imaginer le costume le plus marquant. On peut déjà parier que certains s'habilleront en Harvey Weinstein pour marquer les esprits, comme ça s'est déjà fait lors de fêtes privées aux Etats-Unis ces dernières semaines : costume, chemise débraillée et petite culotte qui dépasse de la poche.

Sur un site britannique de costumes de fête, on trouve déjà un masque à l'effigie de Weinstein, du meilleur goût. On se souvient qu'après l'affaire Dominique Strauss-Kahn au Sofitel de New-York, où l'homme politique français avait été arrêté pour le viol de la femme de chambre Nafissatou Diallo, un site avait mis en ligne des tenues d'Halloween avec masque de DSK et tenue de soubrette. Celui de Weinstein est dans la même veine. 

Il était vendu sur e-Bay la semaine dernière, mais a été retiré du site de vente après qu'une polémique soit née sur les réseaux sociaux.

Une liste d'idées de costumes pour Weinstein lui-même

La meilleure idée pour Halloween cette année vient sans doute d'une auteur américaine : Paige Towers. 

Sur son site internet, elle se met dans la peau d'une assistante de Weinstein agressée par le producteur la veille au soir dans un hôtel, qui lui écrit une lettre lui proposant 21 idées de costumes pour Halloween. Ces tenues, selon elle, "mettront en valeur sa personnalité, sa classe et ses choix de vie". Parmi ses propositions :

- Un cowboy, qui viole des femmes

- Un épouvantail, qui viole les femmes

- Une tenue de Donald  Trump 

- Des ordures. "Mettez un sac poubelle sur votre tête et ne le remplissez avec rien d'autre que vous".

-  Mettez juste votre costume et cravate préférés, et tenez à la main la carte de membre de ce club très fermé d'hommes blancs, hétéros et pervers qu'est l'industrie du cinéma. Mêlez vous aux frères Affleck, et dites simplement : "Brenda, allez me chercher ce whisky MAINTENANT bordel !"  

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.