L'association Le Réfuge, mobilisée pour les jeunes homosexuels en rupture de ban avec leur famille
L'association Le Réfuge, mobilisée pour les jeunes homosexuels en rupture de ban avec leur famille © MaxPPP/IP3/Marlene Awaad

SOS homophobie a enregistré une baisse sensible de 38% des actes homophobes en 2014, mais un environnement familial de plus en plus violent, notamment pour les jeunes

Dans sons rapport intitulé "Homophobie 2015", l'association déplore 2.197 témoignages faisant état d'actes homophobes en 2014, contre 3.517 l'année précédente, une année marquée par une hausse sans précédent et par la la libération de la parole homophobe liée aux débats sur le mariage pour tous.

Une baisse en trompe l'oeil, car les actes homophobes ont augmenté de 11% en 2014 par rapport à 2012. La hausse est même de plus de 40% par rapport à 2011.

L'homophobie augmente au sein des familles françaises.

Des insultes et des coups : l’environnement familial est de plus en plus violent, notamment pour les jeunes.

Antoine Giniaux a rencontré des jeunes hébergés ou aidés par l’association le Refuge, à Paris.

1'15

Homosexuels raillés par leur famille et l'entourage

Etre homosexuel, c'est évidemment encore plus compliqué dans une familles pratiquantes, qu'elle soit chrétiennes ou musulmane.

C'est le cas d'Anane, elle a 19 ans et ses parents l'ont chassée de la maison il y a un moisn lorsque son frère a découvert une lettre qui lui était destinée.

0'53

Anane

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.