A l'appel du Front de Libération Nationale (F.L.N.), des milliers d'Algériens venus de Paris et de toute la région parisienne, défilent, le 17 octobre 1961, contre le couvre-feu qui leur est imposé. Cette manifestation pacifique sera très sévèrement réprimée par les forces de l'ordre. 50 ans après, à travers "Ici on noie les algériens", Yamina Adi met en lumière une vérité encore taboue.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.