Il fait chaud
Il fait chaud © CC Chrystalex

Jamais contents ? Peut-être un peu, mais la France qui a grelotté tout le printemps, transpire et s’évente maintenant, et commence à trouver que très chaud, c’est trop chaud.

La définition de la canicule est très précise. Il faut dépasser des seuils minimaux de température diurnes et nocturnes, établis département par département, durant au moins trois jours consécutifs. Chaque été depuis la canicule d'août 2003, qui a fait 15.000 morts, un plan canicule est mis en place pour informer et protéger les personnes à risque et se préparer à la gestion d'une éventuelle nouvelle crise sanitaire.

Les températures qui oscillent autour des 30, 34° à l’ombre, augmenteront de 3 à 4° la semaine prochaine et des épisodes caniculaires sont attendus dans le sud-ouest avec des nuits au-dessus de 20°C. De fortes chaleurs sont attendues également dans l'ouest, jusqu'à la Loire, et le sud. Dans le nord il fera autour de 33°C, voire 35° localement, pour des nuits autour de 20°C.

D'ores et déjà, les températures sont environ de 4°C au-dessus des normales saisonnières, et chaque occasion est précieuse pour se mouiller, s’asperger, patauger, comme ces enfants qui s’ébattent dans le bassin du Trocadéro.

Reportage mouillé de Nathalie Doménégo

So hot

En Grande Bretagne, la canicule est là et les anglais transpirent comme ça ne leur était pas arrivé depuis sept ans avec plus de 32° à l’ombre à Londres, par exemple.

Si la vague de chaleur fait classiquement le bonheur des glaciers, dont les ventes atteignent des sommets, les autorités sanitaires continuent d'émettre des recommandations, surtout en direction des personnes à risque, les personnes âgées, les jeunes enfants et les femmes enceintes. Les écoles ont envoyé des courriers rassurants aux parents d'élèves. "Nous nous assurons que vos enfants restent à l'intérieur entre 11 et 15 heures et qu'ils boivent suffisamment d'eau", peut-on lire sur l'un d'eux. Mais le Time, estime l’augmentation du taux de mortalité à 760 décès supplémentaires dus à la chaleur.

Le reportage à Londres d’Eric Albert

Les risques et les conseils "anti-canicule"

En France comme en Grande Bretagne, les conseils sont les mêmes. Le docteur Than Le Luong, directrice générale de l'INPES, l'Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé, avec Sandy Dauphin

href="http://www.franceinter.fr/#"> ![Lecture](http://www.franceinter.fr/sites/all/themes/fi_player_theme/img/spacer.png) Canicule info service : 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe) du lundi au samedi de 8h00 à 2h00.
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.