pluie
pluie © Fotolia/Vera Kuttelvaserova

La pluie qui tombe de manière ininterrompue sur le sud-est du pays réussira-t-elle à gâcher le Festival de Cannes, comme elle a perturbé la féria de Nîmes ou le football ?

Hier en tout cas, alors que d'importantes pluies orageuses tombaient depuis le matin sur les départements du littoral méditerranéen, placés en vigilance jaune par Météo France, à l'instar de nombreux autres, le club de l'OGC Nice a annoncé le report du match contre Lyon qui devait se jouer dans la soirée au Stade du Ray.

A Cannes, c'est le direct du Grand Journal de Canal+, en plein air depuis la Croisette, qui a été annulé samedi en raison de fortes pluies. Plusieurs plages et hauts-lieux des nuits cannoises ont été contraints également d'annuler leurs événements en soirée.

A nice, Xavier Montferrand

Dans les Bouches-du-Rhône, ce sont des festivités de Marseille Provence 2013, Capitale européenne de la culture, qui ont été perturbées à Gardanne et Cuges-les-Pins. Un camping de Roquebrune-sur-Argens, dans le Var, a été évacué préventivement dans la nuit de samedi à dimanche. 150 personnes ont été relogées dans une salle de la commune, a-t-on appris auprès de la gendarmerie. De nombreuses terres agricoles sont encore sous l'eau. Annulées aussi en raison de la météo, les deux corridas de la quatrième journée de la Feria de Pentecôte à Nîmes. Jeudi déjà, le spectacle avait été reporté à vendredi en raison de la pluie qui tombe sur le Gard depuis plusieurs jours. Du jamais vu depuis 50 ans. Une annulation qui désempare les commerçants aux alentours des Arènes de Nîmes. _Guillaume Roulland_
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.