Prothèses mammaires
Prothèses mammaires © Alix Minde

Le scandale des prothèses PIP n'a pas découragé les femmes de recourir à la pose d'implants mammaires. 48000 interventions ont lieu chaque année en France, 28000 de plus qu'il y a 15 ans. Elles sont motivées dans 80% des cas par des raisons esthétiques.

Une évolution sociétale, mesurée par les praticiens, qui évoquent une progression annuelle du nombre de demandes de 10 à 15%, qui devrait se poursuivre dans les années à venir.

Le reportage de Danielle Messager

Les implants mammaires font partie des dispositifs médicaux surveillés par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Dans son dernier rapport, l'Agence précise que les 8 sociétés françaises commercialisant des implants au gel de silicone n'ont pas connu d'incidents susceptible de mettre en danger l'intégrité physique des patientes. Il y aurait actuellement en France environ 340000 femmes portant ou ayant porté des prothèses.

Précautions indispensables

L'agence rappelle néanmoins que les patientes doivent être informées clairement que la durée de vie moyenne d'un implant est de 7 à 10 ans. Il faut donc prévoir de les remplacer régulièrement et intégrer les risques anesthésiques répétés encourus en cas de réintervention. L'Agence élabore donc actuellement un document écrit qui devra être remis par les chirurgiens à chaque femme qui se fera implanter une prothèse.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.