Ce jeudi matin vers 2h40, un important incendie s'est déclaré au sein de l'entreprise Lubrizol de Rouen. Le site est classé Seveso, c'est-à-dire, surveillé en raison des matières premières qu'il utilise. La direction du site et les pompiers assurent qu'il n'y a pas de victimes.

L'incendie n'a toujours pas été maitrisé ce jeudi matin.
L'incendie n'a toujours pas été maitrisé ce jeudi matin. © Radio France / France bleu Normandie

Il n'y a "pas de toxicité aiguë sur les principales molécules" dans la fumée qui se dégage, selon les premières analyses, annonce le préfet. Les bruits d'explosion entendus par les habitants correspondent à des explosions de fûts d'huile. Par mesure de précaution, la préfecture de Seine-Maritime a décidé un confinement de la population dans un périmètre de 500 mètres autour de l'usine classée SEVESO Lubrizol. 

Le préfet appelle les Rouennais à limiter les déplacements au strict nécessaire aujourd’hui ou à rester à leur domicile. Les établissements scolaires sont fermés dans la métropole de Rouen, à Rouen et dans les communes au nord de la ville, en raison de l'incendie en cours

L'usine Lubrizol est située sur la rive droite, à Rouen, non loin du centre-ville. Le panache de fumée est visible à plusieurs kilomètres à la ronde, tandis que des flammes impressionnantes sont visibles sur place. Certains habitants ont été réveillés par les bruits d'explosions. 

Incendie dans une usine classée Seveso, l'usine Lubrizol, à deux pas du centre-ville de Rouen (Seine-Maritime)
Incendie dans une usine classée Seveso, l'usine Lubrizol, à deux pas du centre-ville de Rouen (Seine-Maritime) © Radio France / Mathilde Dehimi

À 5h, ce jeudi matin, l'incendie était toujours en cours, et des explosions - entendues par les riverains et à plusieurs centaines de mètres à la ronde - continuent de se produire. "Le feu a pris dans un stockage de produits conditionnés type additifs pour lubrifiants", explique la direction du site, jointe par France Bleu Normandie. Le plan d'opération interne a été enclenché et la préfecture est informée de la situation. Près de 150 sapeurs-pompiers sont déployés sur site. Le préfet de la Seine-Maritime a déclenché le plan particulier d'intervention (PPI) et a ouvert un centre opérationnel départemental en préfecture où l'ensemble des services de l’État sont regroupés pour gérer l'événement. Les opérations pour maîtriser l'incendie devraient prendre "a minima la matinée si ce n'est la journée", a annoncé le préfet.

Une cellule de crise a été mise en place et la direction a activé le plan d'opération interne.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.