Lalonde, les dégats le long de la riviève Maravenne
Lalonde, les dégats le long de la riviève Maravenne © MaxPPP/Nice Matin/Luc Boutria

Encore trois départements du Midi en vigilance orange samedi, alors que dans le Var, où quatre personnes ont péri et deux personnes sont portées disparues, l'heure était à la désolation. A La Londe, le ministre de l'Intérieur a confirmé que l'État va ouvrir une procédure de reconnaissance accélérée d'état de catastrophe naturelle dans le Var.

Le corps sans vie d'un homme de 43 ans a été retrouvé dans le village de La Môle. Une femme de 35 ans avait été découverte morte dans le port d'Hyères vendredi, au cours de la matinée, ainsi qu'une femme de 42 ans à La Londe-les-Maures. Une enfant de 8 ans et une autre personne sont toujours portées disparues dans le département et les recherches continuent.

Bernard Cazeneuve, s'est rendu à La Londe samedi après-midi

Le ministre de l'Intérieur a confirmé que l'État allait ouvrir une procédure de reconnaissance accélérée d'état de catastrophe naturelle dans le Var. "L'objectif est simple: raccourcir les délais dans lesquels les personnes pourront activer leurs garanties d'assurance pour bénéficier d'une indemnisation", explique le ministre.

Bernard Cazeneuve

Bernard Cazeneuve a promis le déblocage en urgencede 567.000 euros en urgence qui s'ajoutent au 200.000 euros déjà versés.

Quatres crues en quatre ans. Le dernier incident qui a fait un mort à La Londe ne remonte qu'au 19 janvier dernier dans cette commune de 10.000 habitants. Les habitants attendent plus du gouvernement et notamment le versement d'un million 200.000 euros promis en janvier et le déblogage des travaux de la rivière.

Les exlications d'Olivier Martocq à La Londe

Trois départements restent en vigilance orange

Les intempéries continuent d'affecter, samedi, six départements du Midi. Trois sont en vigilance orange, dont l'Hérault, qui était vendredi soir en vigilance rouge pour les inondations et où il a recommencé à pleuvoir.

Samedi soir Météo France a placé les Pyrénées-Orientales en vigilance rouge "pluie-inondation".

La commune de Sérignan a été balayée par une mini-tornade vendredi. Arbres déracinés, toitures arrachées, campings détruits: le "phénomène" a touché "un secteur d'environ 200 m de rayon.La mini-tornade, avec des bourrasques à 165 km/h, a aussi produit de nombreux dégâts matériels à Nissan-lez-Enserune.

Frederic Bourgade c'est rendu samedi après-midi à Rasiguères un village ou les eaux lorsqu’elles ne peuvent plus passer sous les ponts s'engouffrent partout ailleurs

Météo idé
Météo idé © idé
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.