Dans le Gard, des routes et des ponts sont coupés par des pluies diluviennes
Dans le Gard, des routes et des ponts sont coupés par des pluies diluviennes © maxppp

Ce nouvel épisode orageux a été moins violent que les précédents, et la vigilance est passée du rouge à l'orange dans la matinée pour le département et ses voisins de l'Ardèche, de la Drôme, de l'Hérault, et la Lozère et du Var.

Mais le Gard n'est pas encore tiré d'affaire. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a appelé ce matin à "maintenir la vgilance", après une nuit tout de même agitée : près de 650 interventions des pompiers dans ce seul département, et plus de 500 personnes secourues. Les préfets ont confirmé qu'il y aura certes "une phase d'accalmie devant durer toute la journée de samedi", mais qu'elle sera suivie par "un épisode orageux important" dans les Cévennes gardoises et l'Hérault.

► ► ► SUR LE WEB | Les prévisions complètes de Météo France

Une partie de la population a été mise à l'abri dès vendredi en prévision de ces nouveaux orages, et de nombreuses écoles fermées, avec un ramassage scolaire anticipé. "Il n'y a pas eu de victimes", assure le colonel des pompiers Joël Petit. "Les hélicoptères permettent d'aller chercher les personnes dans les endroits difficiles et les résidents, en milieu rural, réagissent bien et s'entraident."

Plusieurs orages particulièrement violents ont frappé le sud de la France depuis le début de l'automne. Le premier, le 17 septembre, avait fait six morts, dont quatre dans un camping de l'Hérault.

Alerte orange maintenue sur le Gard
Alerte orange maintenue sur le Gard © Météo France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.