SOS amitié
SOS amitié © MaxPPP

C'est aujourd'hui la journée mondiale de prévention du suicide. Le thème retenu cette année est "la prévention du suicide : un monde connecté". En France, 500 jeunes de moins de 25 ans se suicideraient chaque année.

Si internet est souvent présenté comme un lieu propice au cyberharcèlement, il peut aussi servir d'outil de lutte contre les idées noires, surtout auprès des jeunes.Depuis quelques années, l'association historique SOS amitiés propose des tchats, des conversations en ligne .L'association est victime de son succès, elle manque aujourd'hui de bénévoles pour tchater.

Les moins de 25 ans ne représentent que 4% des appels téléphoniques reçus par SOS amitié mais 44% des demandes de tchat. Les adolescents s'expriment plus facilement en tapotant devant leur écran qu'en parlant dans un combiné d'après Michelle, une écoutante de l'association.

20 % des appels tchat évoquent le suicide et l'outil en ligne est efficace pour désarmorcer des crises d'après le président deSOS amitiés pour l'Ile-de-France Maxime Bonin.

Mais l'association manque de moyens et de bénévoles...elle ne répond qu'à 1 tchat sur 10. Plus de 10 000 personnes se suicident chaque année en France. Soit 3 fois plus de morts que les accidents de la route. Malgré une baisse de 20% au cours des 25 dernières années, notre pays détient encore l'un des taux de suicide les plus élevés en Europe.

Le suicide dans le monde
Le suicide dans le monde © Radio France / idé
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.