Family Day Italie
Family Day Italie © MaxPPP / Riccardo De Luca

Des dizaines de milliers de personnes opposées aux unions civiles pour les couples homosexuels ont manifesté ce samedi à Rome. Le Sénat italien examine depuis jeudi une proposition de loi sur le sujet.

"Le plus de monde possible doit participer, souvenez-vous que c'est la seule arme dont nous disposons !" Des milliers de personnes ont répondu ce samedi à l'appel lancé par les anti-mariage pour tous italiens. Les défenseurs de la famille traditionnelle sont venus de tout le pays et de l'étranger. Parmi eux, la présidente française de la «Manif pour Tous», Ludovine de La Rochère, accompagnés d'une dizaine d'autres sympathisants.

►►►Le reportage de Mathilde Auvillain

Plusieurs orateurs se sont succédé tout au long de l'après-midi sur le podium du Circo Massimo où une immense banderole affichait : "Il est interdit de mettre la famille à la casse" . Depuis jeudi, le Sénat italien examine une proposition de loi créant une union civile pour les couples de même sexe. Un sujet qui divise profondément la classe politique et la société.

L'adoption d'enfants de conjoints au coeur de la polémique

Dans le viseur des opposants à la proposition de loi: la possibilité d'adopter les enfants naturels de son conjoint. Pour Pina, venue d'Afragola près de Naples : " la famille est faite d'un père et d'une mère : l'amour de la mamma, personne ne peut le remplacer, ni celui du papa".

Le vote final sur la proposition de loi Cirinna est attendu mi-février. Mais il doit ensuite recevoir l'aval de la Chambre des députés dans les mêmes termes, toute modification du texte entraînant alors son retour devant les sénateurs.

L'Italie est l'un des derniers pays fondateurs de l'Union européenne à ne pas disposer d'un cadre législatif pour les unions homosexuelles . Les partisans de cette proposition de loi avaient eux manifesté samedi dernier pour réclamer une protection pour les couples de même sexe et leurs enfants.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.