Jacques Chancel à la maison de la radio.
Jacques Chancel à la maison de la radio. © Radio France / Photothèque

Les hommages pleuvent, après l’annonce de la mort de l’écrivain et journaliste à l’âge de 84 ans. Tous saluent un mythe de la radio et de la télévision qui avait donné ses lettres de noblesses aux entretiens sur les ondes.

On le surnommait "l’accoucheur". Car il savait, comme nul autre avant lui, faire parler ses invités. Dans Radioscopie, pendant 17 ans, il réinventera l’art de la conversation sur les ondes. "Il posait toujours la question juste, il savait accoucher ses interlocuteurs" , souligne Ivan Levaï, autre voix de la radio publique. "Plus qu’un journaliste" , c’était "un passeur de mémoire" , ajoute-t-il.

►►► LIRE AUSSI | Jacques Chancel est mort

Le journaliste littéraire Bernard Pivot l’a également bien connu. L’animateur parle de son compagnon d’Antenne 2.

On représente à tous les deux une sorte de nostalgie de la télévision. Il a été un grand serviteur de la télévision et de la radio publique.

1 min

"On représente à tous les deux une sorte de nostalgie de la télévision"

Savoir écouter

Jacques Chancel disait de lui que son plus grand talent était de savoir écouter. Depuis son Divan , Henri Chapier, autre figure tutélaire de la télévision française, se souvient d’un grand précurseur. "J’ai travaillé avec Jacques, c’est un immense personnage dans notre pays. Il a pratiquement tout inventé. […] Il n’y aura plus jamais une émission aussi fabuleuse que le Grand Echiquier."

__

Henri Chapier, joint par Marie Blondiau.

1 min

Henri Chapier parle d'un précurseur.

►►► ALLER PLUS LOIN | France Inter rend hommage à Jacques Chancel toute la journée

L'humoriste Guy Bedos s'en souvient comme quelqu'un qui lui laissa sa chance à la télévision dans des années où il n'était pas en odeur de sainteté.

C'était un véritable démocrate. Je l'ai connu dans une période où j'étais littéralement maccarthysé. Et si je suis passé à la télévision, c'est grâce à Michel Drucker, qui n'est pas un gauchiste effréné non plus, et Jacques Chancel.

53 sec

Jacques Chancel, "un démocrate"

La réaction du président de la République ne s’est pas fait attendre. François Hollande dit ce mardi dans un communiqué de celui qui a marqué des générations de Français : "Jacques Chancel, c’était une voix. Celle de la confidence, celle de la complicité, celle de l’émerveillement."

Mathieu Gallet, président de Radio France, a également réagi à la mort de Jacques Chancel, évoquant même un projet d'émission avec le journaliste __

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.