James Salter est mort à 90 ans
James Salter est mort à 90 ans © Sipa

James Salter, grand nom de la littérature contemporaine est décédé hier à l'âge de 90 ans à Bridghampton, près de New York. Cet Américain, distingué par l'Académie américaine des Arts et des Lettres pour l'ensemble de son oeuvre, a publié uniquement six romans en soixante ans de carrière.

James Salter est né le 10 juin 1925 à New York, James Horowitz de son vrai nom. Ancien militaire, il a travaillé au Pentagone après la guerre et a commencé à écrire alors qu'il était affecté en France. Mais il démissionne de l'armée pour se consacrer pleinement à l'écriture après la parution de son premier romain "Pour la gloire" ("The Hunters") en 1956, roman qui vient d'être publié en français aux éditions de L'Olivier.

► ► ► REECOUTER | James Salter, invité de l'Humeur vagabonde

Bibliographie

"Pour la gloire" : livre fortement autobiographique qui raconte le quotidien des pilotes de chasse pendant la guerre de Corée. Il a été a été porté à l'écran en 1958 par Dick Powell, avec Robert Mitchum (sous le titre "Flammes sur l'Asie").

James Salter-Un sport et un passe temps
James Salter-Un sport et un passe temps © Points / James Salter

"Un sport et un passe-temps" : son troisième roman paraît en 1967. L'intrigue se déroule en France.

"Un bonheur parfait"

"L'Homme des hautes solitudes"

"American Express" : prix PEN/Faulkner en 1988.

"Une vie à brûler" : autobiographie parue en 1998.

"Et rien d'autre" : dernier roman paru en 2014. Il évoque de nouveau le souvenir de la guerre.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.