poubelle
poubelle © CC urbanmkr

20 kilos. C'est la quantité de nourriture qu'un Français jette chaque année à la poubelle et 7 kg de produits sont encore sous emballage ! Le gouvernement lance un plan anti-gaspi, mais sans attendre certains ont déjà mis en place des solutions.

Les cantines des établissements scolaires sont des endroits où le gâchis alimentaire est important.

Au collège Robert Géant de Vézelize en Meurthe et Moselle, on a décidé de prendre le problème à bras le corps.

Les 470 élèves ont rédigé une charte anti gaspi. Elle est affichée un peu partout dans les couloirs de l'établissement. Ils l'appliquent (plus ou moins) chaque jour à la cantine.

L'idée c'est de leur inculquer les bons réflexes, les bonnes habitudes. La première : ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre.

Le reportage de Léo Chapuis

Le gouvernement veut réduire par deux le gaspillage

En juin, le ministre délégué à l'Agroalimentaire Guillaume Garot a lancé, avec des acteurs de la chaîne alimentaire, un plan anti-gaspi destiné à réduire de moitié le gaspillage d'ici 2025.

Nous jetons chaque année 430 euros à la poubelle. Pour éviter de gâcher, le ministère recommande de planifier ses repas et d'acheter juste ce dont on a besoin, de bien faire la différence en date limite de consommation (DLC) et date limite d'utilisation optimale (DLUO), de congeler pour mieux conserver ses aliments, de recycler ses restes.

POUR ALLER PLUS LOIN > Le zoom de la rédaction sur le gaspillage alimentaire

Donner les invendus au lieu de les mettre à la benne

Une autre piste pour éviter le gaspillage : encourager le don aux associations.

Certains professionnels ont déjà le réflexe de donner leurs invendus aux Restos du Coeur, c'est le cas de cette boulangerie de Châteauroux.

Le reportage de Raphaëlle Beyssier

Mercredi, de 11h à 18h les parisiens pourront apprendre à cuisiner les restes, comment donner aux associations d'aide alimentaire et déguster des plats préparés par des traiteurs de renom à partir de produits invendus ou non commercialisés fournis par le marché de gros de Rungis. Ca se passe place de la République.

D'autres manifestations se tiendront ailleurs en France. Pour en savoir plus, consulter le site du ministère.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.