Les gauchers (près de 13% de la population française) ont leur journée internationale. Ils sont de plus en plus nombreux car on ne "contrarie" plus les enfants.

Gaucher
Gaucher © Maxppp / Odilon Dimier

Quel est le point commun entre Barak Obama, David Bowie , Léonard de Vinci et Stéphane Bern et Lady Gaga ? Ils sont tous gauchers. On estime que les gauchers sont entre 8 et 15% dans le monde, 12, 7% en France selon une étude de l'association "les gauchers.com". Quoiqu'il en soit, c'est une minorité qui doit s'adapter à un monde pensé et conçu par et pour des droitiers.

Pour cette journée, Sophie Bécherel s'est amusée à demander aux gauchers de la rédaction de France Inter comment était la vie pour eux. Saurez-vous les reconnaître ? À la voix et aux indices. A France Inter, on n'a pas de gaucher contrarié. tout le contraire même ! Des adultes épanouis qu'on n'a pas jugé ou brimé dans leur enfance.
Anthony par exemple.

On commençait à ne plus contrarier les gauchers. J'ai profité de cette période bénie de l'éducation où on m'a regardé comme une petite chose rare qu'il fallait préserver

Pour cette consœur, à l'antenne ce matin, être gauchère fut quand même synonyme de renoncement.

J'ai souvenir d'avoir demandé à ma maman de m'apprendre le tricot. Quand elle m'a vu commencer, elle m'a dit : mais tu fais tout à l'envers. Et donc, au bout d'un moment, elle m'a dit : 'on laisse tomber'.

Pas de tricot non plus pour Marion qui tient son stylo exactement comme Obama. Elle reste cependant très gauche pour certaines activités.

Quand j'essaie de jouer au tennis, je ne sais pas de quelle main je tiens ma raquette. Parfois je la tiens de la main gauche, parfois de la main droite et finalement la balle n'arrive jamais dessus

A France Inter, on a aussi des originaux, comme cette jeune reporter droitière.

Quand je mange, j'intervertis mes couverts et je noue mes lacets à l'envers pour moi, c'est à dire de la main gauche, tout simplement parce que c'est ma mère qui m'a appris, et ma mère est gauchère

Vous les avez reconnu ? dans l'ordre d'apparition : Anthony Bellanger, chroniqueur de politique internationale, Laetitia Gayet, aux manettes des matinales du week-end, Marion L'Hour, journaliste au service économique et Mathilde Dehimi du service des reportages.

Mots-clés :