A Bobigny (Seine-Saint-Denis), une association vient en aide aux femmes migrantes, une population particulièrement exposée malgré l'amélioration des traitements.

Les femmes migrantes et le VIH, problématique de 2018
Les femmes migrantes et le VIH, problématique de 2018 © Vincent Isoré

Il s'agit surtout d'apporter une aide psycho-sociale, pour des femmes souvent brisées. A Bobigny, en Seine-Saint-Denis, l'association Sol en Si prend en charge des migrantes africaines, contaminées par le VIH. Toutes ont des parcours de vie très difficiles.

Un mari qui n'a jamais voulu admettre

Aujourd'hui mère de deux très jeunes enfants, Solange, 39 ans, tente de reconstruire sa vie, en France, mais elle revient de loin. Originaire du Cameroun, elle a été contaminée par son mari à la fin des années 2000.

Il n'a jamais voulu admettre qu'il l'avait contaminée. Elle-même a mis du temps à s'en apercevoir. Elle l'a appris après avoir perdu un fils de sept mois et avoir compris que sa fille, née peu après, était elle aussi porteuse du virus.

Ça me fait tellement mal que mes enfants aient été contaminés !

Au sein de l'association Sol en Si, 99% des femmes prises en charge sont originaires d'Afrique subsaharienne. 

Des femmes infectées en France

Certaines ont été contaminées dans leur pays, les autres sur le trajet ou une fois installées en France. Selon l'enquête ANRS Parcours, environ une femme d’Afrique subsaharienne séropositive sur trois a été infectée après son arrivée en France.

"Beaucoup dorment à la rue, d'autres sont hébergées par des hommes qui attendent d'elles des services sexuels en retour", explique Florence Buttin, psychologue à Sol en Si. "Parfois elles ont été contaminées au cours du trajet, ont été violées ou ont servi d'esclaves sexuelles".

C'est généralement à l'occasion d'une grossesse que ces femmes découvrent leur séropositivité.

Aujourd'hui, les traitements les sauvent, mais le sujet reste tabou. En effet, la plupart n'en ont jamais parlé à leur famille.

ECOUTER | Le reportage de Véronique Julia à Bobigny

1 min

Les femmes migrantes touchées par le VIH

Par Véronique Julia
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.