L'association caritative relance ce lundi la grande tournée-collecte de ses pères noël verts. Le Président du Secours populaire rappelle que la misère et l'exclusion continuent de gagner du terrain en France

A partir de ce lundi et jusqu'à la fin des fêtes, les pères noël verts vont récolter des fonds dans toute la France pour permettre à tous, enfants, familles, personnes âgées ou isolées, de vivre un instant de joie en cette fin d'année.

Le lancement officiel de l'opération a lieu ce lundi soir au palais de l'Unesco avec la marraine 2014, Josiane Balasko.

Secours Populaire

Naissance en novembre 1945 Julien Lauprêtre président depuis 1958 80 000 bénévoles 1 031 868 donateurs

1256 permanences d’accueil, de solidarité et relais-santé

L'année du Secours populaire est ryhtmée chaque année par sept campagne principales, dont la campagne du Don’actions , qui permet grâce à l'argent collecté, d’assurer en partie, les frais de fonctionnement de l’association : loyers des locaux qui abritent les permanences d’accueil, gestion des centrales de collectage, achat de camions frigorifiques, ou la fameuse Journée des oubliés des vacances, fin août et évidemment les pères noël verts.La tournée des pères noël a redonné le sourire, l'an dernier, à 175 000 familles. Et celles qui en ont bénéficié l'an dernier ou avant ne sont pas près d'oublier.

C'est le cas de Christelle Diana qui a bénéficié quand elle était enfant des opérations du Secours Populaire. Elle a pu partir dans une famille à l'étranger grâce à l'opération "les oubliés des vacances". Elle raconte à Béatrice Dugué .

1 min

Reportage oubliés des vacances

En tout, le Secours populaire a aidé l’année dernière 2,6 millions de personnes. L'association a distribué, par exemple, 181 millions de repas, tout en ayant, en permanence, des difficultées à receuillir des dons.

Son président, Julien Lauprêtre, explique que le Secours populaire se place à la 25e place pour la récolte de dons car, dit-il, "dans l’esprit des gens, nous sommes une association de solidarité matérielle. Mais récolter des jouets et des pantalons ne suffit pas. Nous avons aussi besoin d’argent".

Julien Leprêtre, est l'invité du journal de 13h de Claire Servajean

5 min

Julien Lauprêtre

►►► POUR EN SAVOIR PLUS | Le site du Secours populaire

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.