[scald=86489:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Les députés français ont adopté mardi à la quasi unanimité une proposition de loi UMP qui prévoit l'incarcération des détenus dans la prison la plus proche de leur famille, sauf dans certains cas comme, par exemple, pour des motifs de sécurité.

Le ministre de la Justice, Michel Mercier, a apporté le soutien du gouvernement à ce texte qui complète la loi pénitentiaire de novembre 2009.

Les députés de Corse, dont c'est une revendication de longue date, sont intervenus en faveur de ce texte.

Emile Picy, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.