"Je voudrais savoir si les animaux peuvent être lesbiens ou homosexuels ?" C’est la question posée par le jeune Léo dans "Les P’tits bateaux", l’émission dominicale où des spécialistes répondent aux questions des enfants. Norin Chai, vétérinaire, répond "oui. Et ce n’est pas un comportement anecdotique !"

Oies cendrées
Oies cendrées © Getty / Örjan Plüss

Norin Chai est vétérinaire en chef de la Ménagerie du Jardin des plantes. Il répond à Léo : "C'est une question extrêmement importante puisque qu’il est question de tolérance. Quand on sait que dans le monde, les gens peuvent être traumatisés, persécutés parce qu'ils ont des modes de vie différents, c’est très important de rappeler qu’effectivement oui, l'homosexualité a toujours existé chez l'homme, et ce dans beaucoup d'ethnies depuis l'aube de l'humanité. Bien sûr, elle est présente chez les animaux : un très grand nombre d'espèces présentent des rapports sexuels entre animaux de même sexe. 

Un exemple avec des manchots en Allemagne

En 2005, dans un zoo allemand, six manchots de Humboldt présentaient des comportements homosexuels. Ils formaient trois couples. Et c'était toujours entre mâles. Ils se faisaient des caresses homosexuelles. 

Les propriétaires du zoo ont voulu leur présenter des femelles. Ils ne s'en sont absolument pas occupés. Et comme ils trouvaient dommage  d'avoir des manchots sans les faire intervenir dans la reproduction du groupe, ils ont pris des œufs qui n'avaient pas été couvés par les couples hétérosexuels et ils les ont donné à ces couples homosexuels. Et bingo ! Ces couples ont non seulement couvé les œufs, mais ensuite, ils se sont occupés des petits. 

On a pensé que c’était peut être lié à la captivité 

En fait, non : les comportements homosexuels ont été aussi décrits chez les animaux sauvages... Et bien plus qu'on ne le croit ! On voit des lions du même sexe parader ensemble. On observe des autruches se courir après entre mâles.

Certains chercheurs sont allés plus loin, ils ont étudié un très grand nombre d'espèces, surtout d'oiseaux. Ils ont constaté que chez les oies cendrées, près de 20 % des couples étaient du même sexe. Ce n'est pas anecdotique ! 

On les voit voler deux par deux, et ça peut être un couple homosexuel

Et c'est très récent. En 2016, donc, dans la très sérieuse revue Plus One, on a décrit et démontré le comportement homosexuel de deux femelles gorilles. Ces deux femelles, en fait, étaient toujours ensemble, avaient des comportements, des parades et des activités sexuelles homosexuelles. 

"C'est donc que la question de l’homosexualité est importante puisqu'elle montre que ce n’est absolument pas un handicap, mais au contraire un comportement tout à fait naturel, qui est présent parmi beaucoup d'espèces animales et qui, surtout, a été présent chez l'homme depuis l'aube de l'humanité".

Aller plus loin

ECOUTER | Les p'tits bateaux

LIRE | Norin Chaï est l’auteur de Sagesse animale. Comment les animaux peuvent nous rendre plus humains ? 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.