Bébé bisphénol
Bébé bisphénol © MaxPPP / Marc Olivier

Parabens et bisphénols sont des perturbateurs endocriniens connus. Une étude de l'Inserm révèle qu'ils ont en outre une incidence sur le périmètre crânien et la croissance des garçons, avec des risques d'obésité. Les chercheurs de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale ont étudié 520 petits garçons lors de la grossesse de leur mère puis pendant les 3 premières années de leur vie entre 2003 et 2006. 95% des mères étaient exposées à certains phénols, des substances chimiques utilisés dans des produits de la vie courante. Résultat de l'étude : le triclosan, un pesticide, entraine une diminution du périmètre crânien et de la prise de poids du foetus. Les parabens, autres phénols, sont associés, eux, à une augmentation du poids du bébé à la naissance et à 2 ans, avec risques d'obésité par la suite.

Explications de Rémi Slama, responsable de l'équipe d'épidémiologie de l'Inserm à Grenoble

L'INSERM va s'intéresser maintenant à l'impact de ces substances sur les petites filles, qui n'ont pas été étudiées pour l'intant. D'autres équipes travaillent actuellement sur les effets de ces substances cette fois sur le développement neurologique des enfants, sur les troubles du comportement ou encore sur les fonctions immunitaires.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.