les américains absorbent moins de calories mais l'obésité progresse
les américains absorbent moins de calories mais l'obésité progresse © reuters

Près de 650 millions d’adultes sont obèses dans le monde. Et la tendance n’est pas à l’amélioration. C’est ce que révèle une étude publiée dans la revue britannique The Lancet .

Les chercheurs ont analysé les données obtenues auprès de 19 millions de personnes dans 186 pays. Ils ont donc conclu que 13% de la population de la planète était obèse. Et d’ici à 2025, ce pourcentage pourrait grimper à 20%. Les spécialistes préviennent : il faut mettre en place le plus rapidement possible des politiques publiques pour lutter contre l’obésité.

Des "conséquences sanitaires d’une ampleur inconnue" selon l’étude

Il y a d’abord les risques pour la santé : diabète, hypertension, arthrose, maladies cardio-vasculaires. Depuis récemment, on sait aussi que l’obésité favorise certains cancers. A cela s’ajoutent des incapacités de travailler, une infirmité.

L’obésité est aussi un problème économique : les Etats-Unis, en 2013, ont estimé qu’elle avait coûté au pays plus de 210 milliards d’euros sur une année (240 milliards de dollars).

Jusqu’à présent, cette épidémie d’obésité touchait essentiellement les pays anglo-saxons. Mais on voit aujourd’hui que des pays structurés dans leur alimentation rejoignent la tendance. C’est le cas notamment de la France, qui a une moyenne supérieur à la moyenne mondiale du nombre de personnes obèses. Le diabète émerge aussi en Chine d’une façon colossale.

Pierre Azam, président de l’Observatoire français de l’obésité.

Les habitants de la planète ont pris en moyenne 1,5kg par décennie

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), une personne est considérée comme obèse lorsque son Indice de Masse Corporelle (IMC – rapport entre poids et taille) dépasse 30.

En quarante, l’IMC mondial moyen est passé de 21,7 à 24,2 chez les hommes, et de 22,1 à 24,4 ches les femmes. En 1975, par exemple, le monde comptait 105 millions d’obèses.

Quelles politiques mettre en oeuvre pour lutter contre l'obésité ? A partir de quand est-on considéré comme obèse ? Quel scénario nous attend d'ici une dizaine d'année ? Pourquoi l'obésité est-elle en pleine expansion ?

Les réponses du Professeur Paul-Elie Valensi, chef du service endocrinologie, diabétologie et nutrition de l'hôpital Jean Verdier à Bondy (Seine-Saint-Denis). Invité d'Intertreize ce samedi, il répond aux questions de Philippe Abitboul.

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.