La manifestation qui avait attiréprès de 2,5 millions de visiteurs en septembre 2015, est annulée "en raison des risques que nous n'arrivons pas à réduire", a annoncé Martine Aubry

L'édition 2016 de la Braderie de Lille annulé pour cause de crainte d'attentat
L'édition 2016 de la Braderie de Lille annulé pour cause de crainte d'attentat © Sipa / Stéphane VANSTEENKISTE

Nous avons vraiment tout fait pour, mais il y a des risques que nous n'arrivons pas à réduire. C'est une déchirement que de prendre cette décision

C'est la maire de Lille qui parle. Au cours d’une conférence de presse, ce vendredi matin à Lille. Martine Aubry a mis en avant sa "responsabilité morale" d'élue devant le danger qu'elle pourrait faire courir à ses administrés et aux touristes. Pour le préfet du Nord, Michel Lalande, "la Braderie de Lille est victime de son modèle hyper-urbain, il faut savoir dire stop à un modèle qui n'est plus possible dans les conditions actuelles".

Martine Aubry a expliqué avoir exploré des pistes pour que la Braderie puisse se tenir en dépit de la menace terroriste, comme la réduction de son périmètre et le renforcement de la sécurité, avant de conclure "qu'en dépit de toutes ces mesures" le risque restait trop important en raison des "camionnettes qui entrent en permanence sur les lieux", du "fort volume de marchandises" et de la "présence massive d'un certains nombre de personnes dans un périmètre restreint", l'annulation "était la seule décision raisonnable".

Un coup dur économique

Bradeux, restaurateurs, hôteliers, tout le monde a été pris de court et marque le coup. Lors de cet immense vide-grenier, le plus grand d'Europe, organisé sur 100 km d'étals et accueillant 10.000 exposants, les hôtels affichent complet durant trois nuits? Certains cafés et restaurant assurent entre 10 et 30% de leur chiffre annuel, selon Thierry Grégoire,président régional de l'union des métiers des industries et de l’hôtellerie du Nord pas de Calais, qui dénonce une décision "prise sans concertation, alors qu'on n'a pas annulé le Tour de France

Jacky Marquet, figure de proue des brocanteurs interrogé par la Voix du Nord, est effondré et parle d'une "véritable catastrophe"." Tous les camions sont prêts, explique-t-il, Il n’y avait plus qu’à déballer.

Ca ne le consolera pas mais la maire de Lille a promis que l'édition 2017 aura bien lieu, avec un dispositif totalement remanié.

Les événements annulés ces dernières semaines
Les événements annulés ces dernières semaines © VisActu
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.