vents violents et intempéries en france
vents violents et intempéries en france © reuters

Les inondations n'en finissent pas... Et vont continuer à frapper deux départements bretons, le Finistère et surtout le Morbihan, en vigilance rouge depuis hier. Ils sont rejoints par deux autres départements : l'Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique.

La vigilance rouge est toujours en cours, a priori jusqu'à demain matin, et les inondations menacent encore. Cette nuit, les fortes pluies ont à nouveau fait monter les cours d'eau bretons, à des niveaux rarement atteints ces dernières années.

Dans le Morbihan, c'est surtout le Blavet, un fleuve côtier, et l'Oust qui ont posé problème. La préfecture prévient que "les hauteurs d'eau attendues sont supérieures au plus fortes crues recensées sur ces secteurs durant les dernières années, de par des précipitations exceptionnelles et rapprochées".

C'était déjà le cas ce matin dans plusieurs communes. À Josselin, 24 habitants ont été évacués. Mêmes mesures à Malestroit, Inzinzac-Lochrist et Pontivy. Dans le dernier cas, une quinzaine de maisons et une dizaine d'entreprises ont été inondées. Une partie du mur du Château des Rohan s'est aussi effondré.

Jean-François Savy, préfet du Morbihan, répond à Maël Le Guennec

Dans le Finistère, on est tout aussi inquiet. La Laïta est toujours en vigilance rouge, et elle a déjà laissé de mauvais souvenirs aux habitants ces dernières semaines.

Reportage sur place de Mathilde Dehimi

Deux autres départements ont été placés en vigilance rouge samedi après-midi, l'Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.