Edf poursuit son programme industriel de Grand carénage qui permet de maintenir les centrales en activité au-delà de 40 ans.

La centrale nucléaire de Saint-Alban en Isère
La centrale nucléaire de Saint-Alban en Isère © AFP / PASCAL GUYOT

Faudra t-il prolonger la durée de vie des centrales nucléaires françaises ? C'est l'une des questions à plusieurs dizaines de milliards d'euros à laquelle devra répondre le nouveau gouvernement. Une vingtaine de réacteurs sur les 58 du parc français auront 40 ans avant la fin du quinquennat. Or 40 ans, c'est la durée de vie pour laquelle elles ont été conçues.

EDF prévoit un vaste programme de travaux de 48 milliards d'euros pour les maintenir en service au-delà de 40 ans, programme baptisé le Grand carénage.

La centrale de Cattenom 1 par exemple a bénéficié du grand programme de carénage des réacteurs, et à redémarrer il y a quelques mois.

Ces jours-ci c'est à la centrale de Saint -Alban en Isère qu'Edf organisait une visite de presse. Saint-Alban passe son contrôle technique des 30 ans. Le directeur de la centrale Francis Nietto, attend avec impatience ce feu vert pour redémarrer le réacteur numéro 1 à l'arrêt depuis 5 mois pour travaux.

Le reportage de Sandy Dauphin à Saint-Alban :

Si Edf estime que son programme de Grand carénage coûtera 48 milliards d'euros (après une révision à la baisse). l'ONG anti-nucléaire Greenpeace affirme que la facture pourrait être en fait 4 fois plus élevée. Pour Greenpeace cet argent devrait plutôt servir à financer la transition énergétique.

2014-2025, les chantiers de grand carénage d'Edf
2014-2025, les chantiers de grand carénage d'Edf © Radio France / Edf
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.