Médicaments
Médicaments © CC Arrels Fundació

Que faire de ces médicaments qui s'accumulent dans l'armoire de la salle de bains ? Depuis près de 20 ans, la loi impose la collecte et la valorisation des pilules, gélules et autres sirops non utilisés.

Vous devez les rapporter chez le pharmacien qui a l'obligation de les reprendre. Ils sont ensuite regroupés par les grossistes répartiteurs, avant d'être éliminés dans 51 incinérateurs sélectionnés "pour leur conformité aux normes environnementales" et qui en tirent de l'énergie "pour éclairer et chauffer des logements".

Cyclamed est la société qui a en change cette opération et elle vient de dresser le bilan 2012 de son action. 14.271 tonnes de médicaments ont été collectés, c'est moins que l'an dernier et cela suit la baisse des ventes de médicaments. Pour l'organisme, la légère baisse de 2012 pourrait s'expliquer par le contexte de crise économique, qui inciterait les Français à conserver davantage leurs médicaments à l'issue d'un traitement

Nathalie Fontrel

Selon une enquête Louis Harris/LH2 rendue publique à l'occasion de ce bilan annuel, 78% des Français déclarent rapporter leurs médicaments non utilisés chez le pharmacien (contre 72% en 2011 et 75% en 2012). Les plus de 50 ans et les femmes sont les plus assidus selon cette étude réalisée en février auprès d'un panel de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.