Jusqu'où peut aller la critique culinaire ?
Jusqu'où peut aller la critique culinaire ? © MaxPPP / Matthieu Spohn

Peut-on critiquer un restaurant sur internet ? Et si oui, jusqu'où peut-on aller ? La condamnation d'une blogueuse à Bordeaux pourrait bien relancer le débat.

Une blogueuse a été condamnée le 30 juin dernier par le tribunal de grande instance de Bordeaux à 2500 euros d'amende pour avoir écrit à propos d'un restaurant qu'il était "à éviter". Ce sont les propriétaires du restaurant situé au Cap-Ferret qui ont porté plainte et qui ont donc obtenu gain de cause.

Le problème, c'est que la critique soit remontée un peu trop haut dans Google, Franck Cognard

1 min

E bloggeuse condamnée

La condamnation ne manque pas de faire réagir les réseaux sociaux qui s'insurgent... mais où est-elle la liberté d'expression ? La blogueuse mentionnait directement dans son billet le nom du restaurant et sa localisation. Et c'est bien ça que le tribunal a jugé en trop, puisque la blogueuse a été condamnée à changer le titre de son billet. Depuis le 30 juin, c'est finalement la chronique culinaire dans sa totalité qui a été retirée par son auteur.

►►► ALLER + LOIN | Myriam Weil invité du 5/7 : "60 à 80% des restaurants font appel à des produits industriels"

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.