Jusqu'où peut aller la critique culinaire ?
Jusqu'où peut aller la critique culinaire ? © MaxPPP / Matthieu Spohn

Peut-on critiquer un restaurant sur internet ? Et si oui, jusqu'où peut-on aller ? La condamnation d'une blogueuse à Bordeaux pourrait bien relancer le débat.

Une blogueuse a été condamnée le 30 juin dernier par le tribunal de grande instance de Bordeaux à 2500 euros d'amende pour avoir écrit à propos d'un restaurant qu'il était "à éviter". Ce sont les propriétaires du restaurant situé au Cap-Ferret qui ont porté plainte et qui ont donc obtenu gain de cause.

Le problème, c'est que la critique soit remontée un peu trop haut dans Google, Franck Cognard

La condamnation ne manque pas de faire réagir les réseaux sociaux qui s'insurgent... mais où est-elle la liberté d'expression ? La blogueuse mentionnait directement dans son billet le nom du restaurant et sa localisation. Et c'est bien ça que le tribunal a jugé en trop, puisque la blogueuse a été condamnée à changer le titre de son billet. Depuis le 30 juin, c'est finalement la chronique culinaire dans sa totalité qui a été retirée par son auteur.

►►► ALLER + LOIN | Myriam Weil invité du 5/7 : "60 à 80% des restaurants font appel à des produits industriels"

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.