trafic interrompu sur quatre lignes du métro parisien
trafic interrompu sur quatre lignes du métro parisien © reuters

Pendant près quatre heures, les lignes 2, 6, 10 et 11 ont cessé de fonctionner. 30 000 personnes ont dû être évacués des rames. En cause, la découverte d’amiante dans le centre de commandement lors de travaux aux alentours de midi.

Le personnel a dû être évacué du centre de commandement délocalisé, situé près de la place de la Bastille, après la découverte d'un taux "anormal" de 18 fibres d'amiante par litre d'air dans ce local.

Pierre Mongin, le PDG de la RATP, explique:

Nous avons été obligés pour des raisons de sécurité d'évacuer nos personnels qui régulent et pilotent ces 4 lignes de métro

Résultat, les quatres lignes ont du s’interrompre paralysant les milliers de voyageurs partis faire des courses de Noël ou se rendant dans les gares pour le premier jour de vacances. Selon le directeur de la RATP,

C'est un incident d'un caractère exceptionnel que je n'ai jamais vu en huit ans d'exercice comme PDG.

Un peu avant 16 heures, trois heures après l'arrêt du métro sur les quatres lignes, le trafic a commencé à reprendre. Un temps nécessaire pour remettre en marche les quatres PC manuels sous chacune des lignes et pour "basculer les postes de commandement en local”. Un processus qui “peut prendre plusieurs heures” selon un porte-parole de la RATP.

Sur Twitter, les utilisateurs s'interrogent sur la durée d'interruption du trafic.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.