Gérard Collomb, le sénateur-maire socialiste de Lyon
Gérard Collomb, le sénateur-maire socialiste de Lyon © MaxPPP

« La menace persiste » a expliqué Gérard Collomb, le maire de Lyon, pour justifier sa décisiond’annuler la Fête des lumières, qui attire chaque année près de trois millions de personnes dans la ville, moins d’une semaine après les attentats de Paris. Les festivités, étalées d’habitude sur quatre jours, seront remplacées par une journée d’hommage aux victimes, le 8 décembre , jour de célébration de la Vierge Marie, depuis le milieu du 19e siècle à Lyon.

Durant cette fête qui se tient sur quatre jours depuis 1999, les visiteurs déambulent dans le centre-ville au fil des scénographies projetées sur les bâtiments ou les places. L’an dernier, jusqu’à 800 000 personnes s’étaient massées aux Terreaux devant l’Hôtel de ville, ce qui laisse craindre des mouvements de panique, cette année.

Les Lyonnais y sont très attachés et ont demandé son maintien dans une pétition qui a rassemblé plus de 9 000 signatures.

Une journée d’hommage pour les victimes

« Nous devons, en responsabilité, veiller à assurer la sécurité des Lyonnais » a déclaré le sénateur-maire de Lyon, Gérard Collomb.Cependant, nous ne voulons pas renoncer, parce que [la Fête des lumières] est constitutive de notre histoire, de notre identité » a ajouté l’élu socialiste.

La Fête des lumières sera donc réduite à une journée d’hommage aux victimes des attentats de Paris, le 8 décembre , journée où les Lyonnais célèbrent traditionnellement la Vierge Marie. Le maire a appelé les habitants à illuminer la ville avec de petites bougies posées sur les rebords des fenêtres, comme le veut la tradition. Quelques 200 000 lumignons seront distribués aux écoliers pour être vendus au profit d’associations d’aide aux victimes de terroristes.

Sur les façades des immeubles des quais de Saône et la colline de Fourvière, seront projetés les prénoms des victimes.

Les autres spectacles prévus pour cette édition 2015 seront reportés à décembre 2016.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.